Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par Ricky Banlieue le Mer Oct 18 2006, 21:08

TEHERAN (Reuters) - Les fournisseurs d'accès internet (FAI) iraniens ont commencé à réduire la vitesse d'internet chez les particuliers et dans les cybercafés en conformité avec une directive gouvernementale imposant un débit limité.

Un responsable a précisé la semaine dernière que le ministère des Télécommunications avait "interdit" aux FAI de proposer des connexions internet de plus de 128 kilooctets par seconde (128 Kbps), rapporte l'agence de presse officielle Irna, sans précision sur les raisons de cette interdiction.

Selon les spécialistes, alors que les connexions en 256 Kbps ou en 512 Kbps, voire davantage, sont de plus en plus répandues dans le monde, les internautes iraniens vont désormais souffrir de lenteurs excessives lors du téléchargement d'un morceau de musique ou d'autres fichiers sur le web.

Les entreprises sont pour l'instant épargnées par cette décision.

Le travail des étudiants et des chercheurs sera entravé par cette restriction, selon ses détracteurs, qui y voient aussi une pression supplémentaire sur les médias de la part du régime du président Mahmoud Ahmadinejad.

"Une fois de plus, l'un des plus importants outils d'information est confronté aux restrictions et discriminations du nouveau gouvernement", écrit le journal d'opposition Etemad-e Melli.

Un ingénieur internet iranien qui a requis l'anonymat a indiqué que sa société avait commencé ce week-end à réduire la vitesse de l'accès internet chez les particuliers et dans les cybercafés, mais pas dans les entreprises.

Le responsable du ministère des Télécommunications a fait savoir que l'interdiction ne serait levée qu'après la mise en place d'une régulation des services ADSL (internet à haut débit), rapporte l'Irna.

Cette dernière déclaration a jeté le trouble sur le caractère temporaire ou non de l'interdiction, mais un responsable de FAI a dit s'attendre à ce qu'elle perdure.

L'Iran bloque les sites web comme ceux de la BBC, y compris dans sa version en farsi, considérée par Téhéran comme étant de "tendance anti-iranienne".

Les paraboles sont également interdites parce que, selon les autorités, elles transmettent dans les foyers iraniens les valeurs "corrompues" du monde occidental.
avatar
Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 67218
Age : 53
Localisation : Franche Comté
Points : 109681
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Re: Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par grognonjc le Mer Oct 18 2006, 21:38

cidsmile cidsmile cidsmile cidsmile cidsmile cidsmile
avatar
grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8734
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par Rastalion69 le Jeu Oct 19 2006, 10:53

'tain s'qui faut pas lire j'vous jure si ca c'est pas de la dictature de malade !
avatar
Rastalion69
Rue d'la Gouaille

Masculin
Nombre de messages : 22654
Age : 49
Localisation : le cul sur ma chaise
Humeur : aucun me fait chiez
Points : 6236
Date d'inscription : 19/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par Mamz le Ven Nov 03 2006, 17:11

plus grave que la vitesse de surf ...

@filou a écrit:
Lucyanne sur le forum Karpatt a écrit:Sept femmes ont été condamnées à la lapidation en Iran, accusées d’adultère. La Section espagnole d’Amnesty International a lancé une action en ligne pour protester contre cette condamnation. Plus de 270'000 personnes l’ont déjà signée. Participez vous aussi à cette action urgente!
Parisa, Iran, Khayrieh, Shamameh Ghorbani, Kobra Najjar, Soghra Molai, Fatemeh: ces sept femmes risquent d’être lapidées jusqu’à ce que mort s’ensuive.

D’après les informations reçues par Amnesty International, deux autres femmes ont aussi été condamnées à la mort par lapidation en Iran: Ashraf Kalhori et Hajieh Esmailvand. Bien que le responsable du pouvoir judiciaire ait annoncé un moratoire sur les peines de lapidation en décembre 2002, certaines sources indiquent qu’un homme et une femme ont été lapidés à mort en mai 2006.

Davantage d’informations sur ces sept femmes et les raisons de leur condamnation ci-dessous.

Pour signer l’action en ligne sur le site d’Amnesty Espagne, cliquer ici



Si vous ne comprenez pas l'espagnol, veuillez suivre les instructions suivantes :
Primer apellido = Nom de famille
Segundo apellido = Second nom de famille (si vous en avez un second)
E-mail : introduisez votre adresse e-mail
País = Pays
Provincia : ne sélectionnez rien
Telefono : pas besoin d’écrire votre numéro de téléphone

Cliquez ensuite sur Enviar. Une autre page s’ouvre, avec la possibilité de devenir membre d’Amnesty International en Espagne. Vous pouvez fermer cette page, votre signature pour la pétition a été enregistrée.


Descriptions des cas des sept femmes condamnées à la lapidation en IranParisa a été arrêtée en avril 2004 alors qu’elle se prostituait à Chiraz, une ville du sud de l’Iran. Lors des investigations préliminaires, elle a «avoué» s’être rendue coupable d’adultère, expliquant que son mari l’avait forcée à se prostituer parce que leur famille était pauvre. Lors de son procès, en juin 2004, Parisa est revenue sur ses déclarations. Or, le 21 juin 2004, la 5e chambre du tribunal pénal de la province du Fars l’a déclarée coupable d’adultère et condamnée à la mort par lapidation. La 32e chambre de la Cour suprême a confirmé cette peine le 15 novembre 2005. Son dossier est actuellement réexaminé par la Cour suprême. Parisa est détenue dans la prison d’Adelabad à Chiraz.

Iran, membre du clan Bakhtiari de la minorité arabe ahwazie, aurait été attaquée par son mari, armé d’un couteau, tandis qu’elle parlait avec le fils d’un voisin dans la cour de sa maison. Elle a été sauvagement battue et abandonnée à même le sol, en sang et inconsciente. Avant qu’elle ne reprenne connaissance, l’homme aurait tué son mari avec son propre couteau. Lors d’un interrogatoire mené dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de son mari, Iran aurait «avoué» à la police qu’elle s’était rendue coupable d’adultère avec le fils de son voisin. Elle s’est cependant rétractée par la suite. Un tribunal d’une ville du Khuzestan l’a condamnée à cinq années d’emprisonnement pour complicité de meurtre et à la mort par lapidation pour adultère. Cette décision a été confirmée par la Cour suprême en avril 2006. L’avocat d’Iran a formé un recours contre sa condamnation. Cette femme est actuellement détenue dans la prison de Sepidar, à Ahvaz.

Khayrieh, issue de la minorité arabe ahwazie, aurait été victime de violences domestiques de la part de son mari. Elle avait apparemment une liaison avec un proche de celui-ci, qui aurait assassiné son mari. La 3e chambre du tribunal de Behbahan, dans le Khuzestan (sud-ouest de l’Iran), l’a condamnée à la peine capitale pour complicité de meurtre, et à la lapidation jusqu’à ce que mort s’ensuive pour adultère. Bien qu’elle ait reconnu l’adultère, Khayrieh a nié toute implication dans le meurtre de son mari. Sa peine a été confirmée et son dossier aurait été soumis au responsable du pouvoir judiciaire afin qu’il autorise l’exécution. Khayrieh a déclaré: «Je veux bien qu’ils me pendent, mais pas qu’ils me lapident. Lorsqu’ils t’étranglent, tu meurs [quasi-instantanément], mais il est très difficile de recevoir une pierre à la tête.»

Shamameh Ghorbani (alias Malek), arrêtée en juin 2005, a été condamnée à la mort par lapidation en juin 2006, par un tribunal d’Orumiyeh qui l’a déclarée coupable d’adultère. Certaines sources indiquent qu’elle est détenue dans la prison d’Orumiyeh. Ses frères et son époux auraient assassiné un homme qu’ils avaient trouvé chez elle et l’auraient frappée à coups de couteau, au point qu’elle a échappé de peu à la mort. Le dossier de Shamameh Ghorbani ferait actuellement l’objet d’un réexamen.

Kobra Najjar, actuellement détenue dans la prison de Tabriz (nord-ouest de l’Iran), risque d’être exécutée très prochainement. Elle a été condamnée à huit ans d’emprisonnement pour complicité dans le meurtre de son mari, ainsi qu’à la mort par lapidation pour adultère. Elle devait être exécutée après avoir purgé sa peine, c’est à dire il y a deux ans. Kobra Najjar aurait écrit à la Commission judiciaire des grâces afin que sa condamnation à la mort par lapidation soit commuée; aujourd’hui, elle attend la réponse de cette instance. Son mari, un héroïnomane qui se livrait à des violences sur elle, l’aurait forcée à se prostituer. En 1995, après qu’il l’eut sauvagement battue, elle a fait part de son projet de tuer son époux à un de ses clients réguliers. Kobra Najjar se serait entendue avec celui-ci pour conduire son mari à un endroit précis, où l’homme l’aurait tué. Il a été condamné à mort mais a obtenu le pardon de la famille de la victime après lui avoir versé la diya (prix du sang).

Soghra Molai a été condamnée à quinze ans d’emprisonnement pour complicité dans le meurtre de son mari, Abdollah, tué en janvier 2004, ainsi qu’à la mort par lapidation pour adultère. Lors d’un interrogatoire, elle a déclaré : «Mon époux ne cessait de me tourmenter. Mais je n’ai jamais eu l’intention de le tuer. Le soir où cela s’est passé […] après qu’Alireza a tué mon mari, je me suis enfuie avec lui parce que je craignais que mes beaux-frères ne me tuent si je restais à la maison.» Alireza a été condamné à la peine capitale pour le meurtre du mari de Soghra Molai, ainsi qu’à recevoir 100 coups de fouet pour «relations illicites». Ces condamnations sont en cours d’examen par la Cour suprême. Il y a lieu de penser que Soghra Molai est détenue dans la prison de Raja'i Shahr, à Karaj, près de Téhéran.

En mai 2005, la 71e chambre du tribunal pénal de la province de Téhéran a condamné Fatemeh (Amnesty International ne connaît pas son nom de famille), en vertu du principe de qisas («réparation») pour complicité de meurtre, et prononcé la peine de mort par lapidation pour «relation illicite» avec un homme répondant au nom de Mahmoud. Son époux a été condamné à seize ans d’emprisonnement pour complicité dans le meurtre de Mahmoud. La Cour suprême a été saisie de cette affaire. Selon un article paru en mai 2005 dans le quotidien Etemad (Confiance), une querelle aurait éclaté entre Mahmoud et le mari de Fatemeh. Celle-ci aurait reconnu avoir serré une corde autour du cou de Mahmoud, provoquant l’asphyxie. Selon ses déclarations, elle avait seulement l’intention de lui attacher les mains et les chevilles une fois qu’il aurait perdu connaissance, afin de le livrer à la police.


Merci...

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"
avatar
Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55501
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 60345
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par Ricky Banlieue le Ven Nov 03 2006, 17:18

ils savent que nous sommes au 3ème millénaire et plus au moyen-age ????
avatar
Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 67218
Age : 53
Localisation : Franche Comté
Points : 109681
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Re: Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par Mamz le Ven Nov 03 2006, 17:21

merde le lien pour signer la petition marche pas
http://banner.es.amnesty.org/especial/lapidacion-iran/firma3.php

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"
avatar
Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55501
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 60345
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par Ricky Banlieue le Ven Nov 03 2006, 17:23

vala c'est fait !
avatar
Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 67218
Age : 53
Localisation : Franche Comté
Points : 109681
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Re: Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par grognonjc le Ven Nov 03 2006, 22:18

cidsmile cidsmile cidsmile
avatar
grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8734
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Téhéran réduit la vitesse de l'accès internet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum