Le diocèse du Var en croisade contre le Téléthon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le diocèse du Var en croisade contre le Téléthon

Message par Mamz le Ven Nov 10 2006, 11:48

liberation.fr a écrit:
Le diocèse du Var en croisade contre le Téléthon
Dans une tribune mise en ligne mercredi sur son site internet, une commission bioéthique de l'évéché reproche aux organisateurs du Téléthon de défendre la manipulation d'embryons humains et demande le boycott de l'événement •
Par Saran Koly
LIBERATION.FR : jeudi 9 novembre 2006

«Il n'est plus possible de participer au Téléthon» titre une tribune mise en ligne mercredi sur le site internet du diocèse du Var. La commission bioéthique et vie humaine de l’évéché de Fréjus-Toulon dénonce ainsi «la grande stratégie eugéniste mise en scène» par les organisateurs du Téléthon. Et affirme donc tout de go qu’il n’est plus possible de participer au financement de la manifestation qui défend, selon elle, la manipulation des embryons humains.

«S’il ne nous appartient pas de juger les Français dont l’élan annuel de générosité et de solidarité est bien souvent sincère, disons tout de suite qu’il ne semble plus possible aujourd’hui de participer au financement de ce grand show médiatique», déclare le responsable de cette commission, Pierre-Olivier Arduin.

«Nous savons en effet que c’est l’AFM (Association française contre les myopathies), organisatrice du Téléthon, qui a obtenu par son militantisme la publication des décrets d’Etat concernant le diagnostic pré-implantatoire (DPI) dont l’objectif est de trier les embryons pour éliminer ceux qui sont malades», affirme le texte.

«Le DPI est venu appuyer le diagnostic prénatal (DPN) dans une grande stratégie eugéniste mise en scène de manière triomphale: les bébéthons qui sont sains parce que n’ayant jamais été malades ne sont que les survivants d’avortements programmés in vitro ou in utero. (…) C’est en 2004 que s’opère ce nouveau tournant, puisque cette année-là, le Téléthon permet de financer le tout nouvel Institut de recherche dédié aux cellules souches embryonnaires, l’I-STEM».

Cette réflexion ne constitue pas la position personnelle de l’évêque de Fréjus-Toulon sur le Téléthon, précise au bas de cette tribune Yann de Rauglaudre, directeur de la communication du diocèse. Ce dernier n’était pas joignable jeudi matin.

"Nous sommes une association laïque. C’est avec étonnement que je découvre les critiques du diocèse du Var, il faut qu’il s’adresse au législateur" précise Laurence Tiennot-Herment présidente de l'AFM. "Nous agissons toujours en accord avec les lois et les décrets d’application. Depuis 1999 date du décret d’application de la loi sur le DPI, cet acte médical est remboursé par la sécurité sociale. Les parents sont libres, après consultation avec leur généticien, de faire un DPI" insiste l'association.

La présidente de l’AFM rappelle que "les principaux objectifs sont de guérir les maladies neuro-musculaires mais aussi et surtout aider et accompagner les familles". L’ AFM est "avant tout une association de parents et de malades" sa présidente est elle-même mère d’un enfant atteint de myopathie de Duchenne décédé il y a trois ans. "L'AFM toutes les pistes thérapeutiques susceptibles d’offrir aux malades une solution dans les années à venir, qu’il s’agisse de la pharmacologie, la thérapie génique, la thérapie cellulaire ou les cellules souche. Le combat de l’AFM est un combat pour la vie» ajoute Laurence Tiennot-Herment.

"Depuis 2006, la loi autorise certaines recherches encadrées sur des embryons surnuméraires, l'AFM, l’INSERM et l’université d’Evry soutiennent ces recherches" conclut l'AFM.

liberation.fr a écrit:Un appel au boycottage pour raison éthique figure sur le site Internet du diocèse.
Pour l'évêché de Toulon, le Téléthon n'a pas que du bon
Par Catherine COROLLER
QUOTIDIEN : vendredi 10 novembre 2006
«I l n'est plus possible de participer au Téléthon.» Cet appel explicite au boycottage ­ c'est le premier depuis la création du Téléthon ­ figure sur le site Internet du diocèse de l'évêché de Fréjus-Toulon. Il n'est pas signé de l'évêque, mais d'un certain Pierre-Olivier Arduin, «responsable de la formation éthique» et de la «commission bioéthique et vie humaine» de ce même évêché.

Le 18 novembre, ce diocèse organise une première journée de débats entre catholiques sur «différents sujets intéressant l'Eglise et la société», dont «bioéthique et vie humaine». «La contribution de Pierre-Olivier Arduin s'inscrit dans ce débat public d'idées», précise l'évêché. Dans le collimateur de celui qui se présente comme un «doctorant en bioéthique», le diagnostic préimplantatoire (DPI), «dont l'objectif est, selon lui, de trier les embryons pour éliminer ceux qui sont malades» (lire ci-contre). «Le DPI est venu appuyer le diagnostic prénatal (DPN) dans une grande stratégie eugéniste mise en scène de manière triomphale : les bébéthons ­ qui sont sains parce que n'ayant jamais été malades ­ ne sont que les survivants d'avortements programmés in vitro ou in utero», accuse-t-il.
Pour l'heure, l'évêque, Dominique Rey, refuse de commenter la prise de position de son responsable. Le diocèse s'est contenté de «préciser» sur son site Internet que «le Téléthon est une magnifique oeuvre de générosité. Mais toute recherche doit obéir à des règles éthiques qui doivent prendre en compte la dignité de la personne humaine, et en particulier considérer que l'embryon n'est pas un simple matériau». Du côté de la Conférence des évêques de France, réunie jusqu'à hier pour son assemblée annuelle à Lourdes (Hautes-Pyrénées), c'est également le silence radio.
Le texte de Pierre-Olivier Arduin a fait assez de bruit pour que l'Association française contre les myopathies (AFM), organisatrice du Téléthon, se sente obligée, hier, d'y répondre. «Chaque fois qu'elle est interrogée, l'Eglise catholique rappelle ses réserves sur la recherche sur les embryons, signale une responsable de la communication. Mais c'est la première fois que le Téléthon fait l'objet d'un appel au boycott explicite de la part d'un diocèse.»
L'attaque de Arduin n'est pas isolée, même si elle s'inscrit dans une offensive cantonnée au cercle étroit mais actif des catholiques traditionalistes. Des associations appartenant à la mouvance «prolife» (contre l'avortement et l'euthanasie) instruisent ainsi le procès du Téléthon. En 2003, l'Alliance pour les droits de la vie a lancé un «comité pour sauver l'éthique du Téléthon». Objectif : s'opposer à «l'utilisation des embryons humains pour la recherche». Depuis plusieurs années, la Fondation Jérôme Lejeune mène la même bataille, affirmant que «l'argent versé au Téléthon est en partie utilisé pour éliminer les enfants myopathes avant leur naissance».

liberation.fr a écrit:«Un retour au Moyen Age»
L'AFM, association organisatrice, s'indigne de l'argumentation du diocèse.
Par Sandrine CABUT
QUOTIDIEN : vendredi 10 novembre 2006
Complètement à côté de la plaque. Pour l'AFM (Association française contre les myopathies) comme pour les médecins spécialistes de la reproduction, les arguments anti-Téléthon exprimés par le diocèse du Var ne tiennent pas. «Ils se trompent de cible. A l'AFM, on se bat tous les jours pour la vie. Notre démarche est d'étudier toutes les possibilités de guérison, toujours dans le respect de la loi», insiste Laurence Tiennot-Hermant, présidente de l'AFM.

Intégristes. Et l'association ­ laïque ­ de rappeler que le diagnostic préimplantatoire (1) est une activité parfaitement encadrée par des textes depuis... 1999. Quant à la recherche sur les cellules souches embryonnaires, également fustigée par les catholiques intégristes, elle a été réglementée lors des révisions de la loi bioéthique en 2004, dont les décrets d'application sont sortis en février 2006. « On se demande s'il y a des activités autant contrôlées que le DPI [diagnostic préimplantatoire, ndlr] en France», s'amuse le Pr René Frydman, responsable de l'unité de DPI de l'hôpital Béclère (Clamart). Dans ce centre, l'un des trois autorisés sur le territoire, 80 à 90 DPI sont réalisés chaque année, dans le cadre de maladies génétiques graves et incurables.
Pour le pionnier de la fécondation in vitro, la croisade du diocèse du Var relève carrément du «retour au Moyen Age». «Les personnes qui ont recours à un diagnostic préimplantatoire ont souvent un ou deux enfants malades et aimeraient avoir la chance d'en avoir un non atteint, explique-t-il. Notre problème éthique à nous, c'est de les faire attendre six mois, un an, car les consultations sont engorgées. Et c'est aussi, pour les mêmes raisons, de devoir renoncer après seulement deux ou trois échecs.»
Mise au point. Autre préoccupation des spécialistes du DPI, pouvoir utiliser plus largement cette technique. Pour l'instant, une quarantaine d'affections incurables (dont la mucoviscidose, l'hémophilie et les hémopathies) peuvent en bénéficier. Selon Frydman, une quarantaine d'autres pourraient l'être. Le problème est, là aussi, plus économique qu'éthique : la mise au point d'un test pour une pathologie représente six mois de travail. Le débat éthique porte plutôt sur la légitimité d'un tri embryonnaire pour des gènes de prédisposition à des cancers. Des pays comme la Grande-Bretagne ont tranché favorablement, la France y réfléchit encore.
(1) Technique qui permet de dépister certaines maladies génétiques sur un embryon conçu par fécondation in vitro, avant sa réimplantation dans l'utérus.

qu'est ce qu'ils nous font chier tous ces religieux à la con!

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55355
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59344
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diocèse du Var en croisade contre le Téléthon

Message par Ricky Banlieue le Ven Nov 10 2006, 13:06

connards !!!

Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 66881
Age : 52
Localisation : Franche Comté
Points : 107315
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diocèse du Var en croisade contre le Téléthon

Message par grognonjc le Ven Nov 10 2006, 22:43

Sont vraiment toujours aussi cons ces arrièrés ... cidsmile

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 60
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8610
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le diocèse du Var en croisade contre le Téléthon

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum