C'est arrivé près de chez vous

Aller en bas

C'est arrivé près de chez vous

Message par pouet pouet le Jeu Fév 15 2007, 23:55




Réalisé par Remy Belvaux, André Bonzel, Benoît Poelvoorde
Avec Benoît Poelvoorde, Jacqueline Poelvoorde Pappaert, Nelly Pappaert
Film belge.
Genre : Comédie, Policier
Durée : 1h 15min.
Année de production : 1992
Interdit aux moins de 12 ans

j'viens de le mater en DVD.... 0088 bis 0088 bis 0088 bis 0088 bis 0088 bis 10

Attention humour très très très très très très noir (genre petit grégory, mamie.... tout ce qui choque Mr. Green Mr. Green Mr. Green ) donc complètement décalé (dès la première scène Mr. Green ) , des répliques super choquantes des fois (ce qui participe formidablement bien au côté décalé du film Mr. Green), film euh... spécial, mais absolument génial 10 10 10 10 je sais pas comment en parler alors copier/coller de wikipedia qui le fait très bien :

quant à Poelvoorde... si j'ai bien compris c'est son tout premier film, et il se destinait pas à être acteur à ce moment là... ben il a bien fait de le rester....

Wikipedia a écrit:

Synopsis

Film culte pour les adolescents belges des années 1990, C'est arrivé près de chez vous met en scène une petite équipe de journalistes qui tournent un reportage, sur Ben, un homme qui a la particularité de tuer pour gagner sa vie.

Il s'attaque principalement aux personnes de classe moyenne et aux personnes âgées, histoire, dit-il, de « travailler petit mais que ça rapporte beaucoup ». Ce film se veut une parodie cynique de la célèbre émission Strip tease (documentaires belges d'un genre nouveau dans lesquels les journalistes s'effacent pour laisser parler les protagonistes seuls et les mettre à nus).

Le film se veut d’un humour très noir choquant par sa violence mais contrebalancé par un ton exagérément sérieux rendant le tout burlesque.

Résumé et présentation du personnage principal

Ce faux documentaire, bien trop gros pour qu’il puisse paraître vrai, est dirigé par Rémy (interprété par Rémy Belvaux) qui interroge Ben (Benoît Poelvoorde) sur sa « vie professionnelle ». Mais bien souvent, Rémy se contente d'écouter les monologues de celui-ci. Au fil de l'histoire, Rémy devient son ami et ensuite son complice. L'équipe est aussi composée d'un caméraman et d'un preneur de son qui sont assassinés pendant le reportage lors de fusillades entre Ben et des ennemis du milieu.

Ben assassine comme d’autres vont à l’usine : tuer, c'est son métier. Il n'y prend aucun plaisir mais n'éprouve aucun remord. Il est totalement indifférent au fait d'assassiner quelqu'un. Par exemple, il se plaint des fraudes des chefs de chantiers (« C'est comme ce ciment, tu peux être sûr que c'est du ciment hongrois, la loi de l'éternel provisoire, et tu peux être sûr qu'ils mettent beaucoup plus de sable qu'ils ne mettent de ciment, ça c'est certain. C'est des économies de bouts de chandelles mais après les murs se lézardent ! ») juste après avoir assassiné un veilleur de nuit, ou encore il parle de cinéma (« Ca ne vous rappelle rien ? Le vieux fusil, Philippe Noiret… bon film ça ») après avoir assassiné un homme et sa femme.

Ben est aussi poète. Il improvise par exemple un poème sur les pigeons (« Pigeon, oiseau à la grise robe / Dans l'enfer des villes / A mon regard tu te dérobes / Tu es vraiment le plus agile ») en pleine fusillade ou un autre sur la mer du Nord au restaurant.

Il semble cultivé, principalement concernant l'art et le cinéma et a son mot à dire sur tout (« Qu'est-ce qui te choque quand tu regardes ces habitations sociales ? La première chose qui te saute aux yeux ? C'est les briques ! C'est les briques rouges ! Mais le rouge, c'est la couleur du sang, c'est la couleur des Indiens, c'est la couleur de la violence ! »).

Ben apparaît aussi légèrement raciste et homophobe, mais n'a pas vraiment l'air de s'en rendre compte (« …typiquement dans l'esprit des jardins japonais, parce que ces gens-là, malgré tous leurs défauts, avaient compris beaucoup de choses ! » ; « Les Noirs s'entendent très bien avec les animaux, c'est connu… Ils ont une façon de leur parler. » ; « [Il est] compétent, mais dissipé, comme tous les Méditerranéens. » ; « Tu ne trouves pas qu'il y a beaucoup d'homosexuels dans votre milieu ? Dans le milieu du spectacle… Il y en a beaucoup plus que dans les milieux normaux je trouve… Je vous regardais la fois passée tous les trois… Vous n'êtes pas homosexuels ? Tu es sûr, Rémy ? Mais tu peux l'être tu sais, ça ne me dérange pas… »)

Au delà des formidables dialogues du film, de l’humour noir totalement déjanté, se cache une réflexion sur le voyeurisme, la manipulation des images, la complaisance des équipes de tournage. Cependant, ce n’est pas forcément le but avoué de ce film qui reste tout d’abord un moment de divertissement. Attention néanmoins à certaines images chocs qui marqueront les esprits (scène du viol notamment très dure au 1er degré, mais succulente au 3ème degré !). Aux pires brutalités se succèdent des scènes plus cocasses permettant au spectateur de souffler et de se reposer les méninges face à ces atrocités. Totalement immoral, C'est arrivé près de chez vous se singularise par la farce et c’est peut-être dans ce sens qu’il faut prendre ce film.

crotte je m'en remets pas hin hin hin hin hin hin Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
avatar
pouet pouet
Rue d'la Gouaille

Féminin
Nombre de messages : 15907
Age : 38
Localisation : paris 18ème
Points : 4748
Date d'inscription : 29/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé près de chez vous

Message par pouet pouet le Ven Fév 16 2007, 00:18

voui la seule scène qui m'a vraiment choqué et qui m'a pas fait marrer c'est celle du viol par contre Shit

mais le reste.... Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
avatar
pouet pouet
Rue d'la Gouaille

Féminin
Nombre de messages : 15907
Age : 38
Localisation : paris 18ème
Points : 4748
Date d'inscription : 29/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé près de chez vous

Message par donk le Ven Fév 16 2007, 02:57

aaaah c'est la meilleure celle du viol !!!

sinon ce film en a engendré plein d'autres, dernièrement les Delepine et Kervern, c'est un peu des aler-ego à poolvoerde (?), j'ai pas vu le dernier, mais Aaltra était génial un peu dans le genre glauque mais plus comédie quand-même..
avatar
donk
La Bavarde

Nombre de messages : 2928
Localisation : lost in a house, a very big house in the country
Humeur : fictifs aussi
Points : 4808
Date d'inscription : 04/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hilbesound.new.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé près de chez vous

Message par Rastalion69 le Ven Fév 16 2007, 09:38

yep cultissine le film !

par contre Aaltra pas vue tiens mais je note tous comme Avida (l'a l'air bien space)
avatar
Rastalion69
Rue d'la Gouaille

Masculin
Nombre de messages : 22654
Age : 50
Localisation : le cul sur ma chaise
Humeur : aucun me fait chiez
Points : 6753
Date d'inscription : 19/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est arrivé près de chez vous

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum