grèves sncf

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Jeu Nov 15 2007, 22:09

@Mamz a écrit:mais oui mais on est pas complètement stupides on a pigé ça ... mais si nigo gagne ... ça sera comment après? les fins de mois elles seront difficiles pour tous ceux qui ont un salaire pas énorme tout le temps ... et pas seulement les mois où y'a grève
pi y'a même des gens qui grève ou pas les bouclent pas leurs fins de mois et eux tout le monde s'en fout ... c'est la guéguerre travailleurs qui perdent quelques jours de salaire/gréviste qui travailleront 2 ans et demi de plus et comme d'hab les rmistes et les chômeurs tout le monde s'en balance ... personne ne sera solidaire d'eux si jamais ils manifestent leur ras le bol

Moi aussi je sais tout ça ... d'ailleurs en référence à mon 1er post fou je rappelle que je voulais faire juste une petite remarque ... et pas rentrer dans la polémique Wink

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par boulette le Jeu Nov 15 2007, 22:13

Manquerais plus que Morti la au milieu et c'est l'ponpon icon_lol

boulette
Les Mots qui Courent

Féminin
Nombre de messages : 32002
Age : 36
Localisation : Un village dans un village
Humeur : J'en ai pas !
Hobby : C'est quoi un hobby ?
Points : 17848
Date d'inscription : 01/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Jeu Nov 15 2007, 22:14

vi vi je sais ms c'etait juste pour expliquer que jeancle et moi avons très bien pigé que c'était chiant voire plus pour les usages et qu'on cause pas juste comme ça ... je serai parigote (zeus m'en préserve) j'serai sûrement à raler comme tout le monde ... mais je crois que c'est un mal nécessaire pour contrer l'autre fou ... Wink

m'enfin bizarrement je crois que d'ici 2-3 jours j'aurai déchanté comme quand je pensais que les manifs anti cpe remettraient en cause tous les contrats précaires et que les manifestants se battaient contre la précarité en général et pas seulement contre le contrat qui leur était destiné confus

c'est difficile à suivre qd je cause politique ... des fois je me fais l'impression d'etre rasta icon_lol

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Jeu Nov 15 2007, 22:15

Le pompon à Morti ? icon_lol

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Jeu Nov 15 2007, 22:16

@boulette a écrit:Manquerais plus que Morti la au milieu et c'est l'ponpon icon_lol

non, non y'a pas besoin y'a jeancle qui dit les mêmes choses que lui mais en plus clair et en moins ventilé! siffle
ça manque plutot d'une petite remarque de donk pour mettre tout le monde d'accord contre lui! icon_lol

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par boulette le Jeu Nov 15 2007, 22:17

surtout moins ventilé siffle icon_lol

boulette
Les Mots qui Courent

Féminin
Nombre de messages : 32002
Age : 36
Localisation : Un village dans un village
Humeur : J'en ai pas !
Hobby : C'est quoi un hobby ?
Points : 17848
Date d'inscription : 01/12/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Jeu Nov 15 2007, 22:19

@Mamz a écrit:
c'est difficile à suivre qd je cause politique ... des fois je me fais l'impression d'etre rasta icon_lol

T'inquiète ... toi j'arrive encore à te comprendre icon_lol

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Jeu Nov 15 2007, 22:23

attends ...
et là tu piges tt le temps? icon_lol

calir je sias ms c'etiat juse por epxliquer que jeancle et mio avons bien très pgé que c'éta chiant voire plus pour usages et qu'on cause pas juste comme ... je serai pargote (zeus m'en préserve) j'serai sûrement à comme tut le monode ... mais je coris que c'est un mal nécessadshvvsbire pour contrer l'aute fou ... Wink

m'enfin bizarm,gnt je coris que d'ici 2-3 jours j'auri déchnaté comme qund je pesais que les manifs anti cpe remeaient en cause tous les cots précaries et que les manistants se btaient contre la prarité en général et pas seulement contre le merde c'est quoi le mot qui leur était destiné

Mr. Green

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Jeu Nov 15 2007, 22:32

Rasta ... sort de ce corps ... je te l'ordonne icon_lol

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Ricky Banlieue le Ven Nov 16 2007, 11:42

t'as oublié le ^^ pour que ce soit parfait Mamz

Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 66951
Age : 53
Localisation : Franche Comté
Points : 107863
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par jeancle le Lun Nov 19 2007, 17:24

Le courrier d'un cheminot à l'ensemble des usagers mérite d'être lu :

"Chère cliente, cher client,

Je suis en grève aujourd'hui et je l'assume. Oui, j'assume de devoir
vous poser des problèmes dans votre train-train quotidien, j'assume de
vous obliger à modifier vos habitudes quotidiennes.

On m'accuse de vous prendre en otage. Mais vous ai-je enfermés, vous
ai-je attachés ? Non, je vous laisse libres. Libres au milieu des
contraintes que vous acceptez tous les jours sans vous en plaindre.
J'assume pleinement de vous laisser voir vos chaines, parce que ces
chaines sont aussi les miennes. Parce que moi aussi, je dois faire
garder mes gamins quand je commence au petit matin, moi aussi, quand je
rentre le soir, j'ouvre ma boite à factures qui naguère s'appelait boite
aux lettres, moi aussi je m'affale parfois dans le canapé pour manger
docilement la soupe de la télé, car moi aussi, je vis dans cette
société. Oui, je l'assume. Comme j'assume les contraintes de mon métier
qui me font vivre à part du groupe, qui me font travailler avant vous
pour vous emmener bosser et après vous pour vous ramener à la maison.
Pour vous emmener dans votre famille passer les fêtes, je ne les
passerai pas dans la mienne. Je vous transporte et par définition, mon
travail commence là où s'arrête le vôtre, et vice versa.

Quand j'ai pris la décision de faire ce métier, il y a 15 ans, j'ai pesé
le prix de ma mise à l'écart de la vie collective, par les horaires
farfelus. Ce prix, je l'ai accepté et j'entends me le faire payer.

Bien sûr, je ne suis pas le plus mal loti de la terre. Bien sûr, il y a
bien pire et bien plus malheureux. Mais doit-on se sentir coupable
d'avoir un toit en voyant les sans-abri ? Doit-on se sentir coupable
d'avoir un emploi en comptant les chômeurs ? Doit-on se sentir coupable
de se défendre ?

Ma défense, je l'ai préparée. Parce que les résultats des élections de
mai ne laissaient aucun doute. Le conflit aurait lieu, historiquement il
devait avoir lieu. Où et quand ? Vous avez la réponse aujourd'hui. Parce
que, je ne vous le cache pas, Il était encore sur le yacht de Bolloré
que je mettais de coté l'argent nécessaire à ce combat. S'il le faut
celui prévu pour quelques projets futiles sera utilisé et tant pis si le
home cinéma ne vient pas dans mon foyer cette année. Quoi, j'aurais pu
me payer un home cinéma et je suis dans la rue ? Et bien ça aussi je
l'assume. Et sans aucune honte depuis que j'ai lu que la marque qui
commercialise le plus grand écran plasma, un joujou à cent mille euros,
visait aussi le marché des particuliers en France. On me donne 2600
euros par mois pour conduire les trains, pas pour acheter mon silence et
ma docilité. On trouve au MEDEF des syndicalistes bien mieux lotis ayant
toujours une larme à faire couler sur leur sort.

C'est aussi pour ça que j'assume de faire grève aujourd'hui.

On m'accuse de ne pas faire preuve de solidarité parce que la réforme
est nécessaire et doit être approuvée. A force de lire les rapports du
Conseil d'Orientation des Retraites, à force de lire tout ce qui peut me
tomber sous les yeux parlant de retraite, du sénat au blog débile, j'ai
acquis la conviction que tous cela aurait pu être évité, pour moi comme
pour vous, si nos dirigeants avaient préparé ces échéances comme j'ai
préparé cette grève.

On nous a parlé de catastrophe, de faillite, de banqueroute même or
n'importe quel économiste honnête vous le dira, en 2000, l'effort
prévisible à réaliser, sans rien changer pour les retraites, pour les 40
années à venir était calculé inférieur à celui fourni pendant les 40
années passées. On a montré que le petit bout de la lorgnette, on n'a
pas dit que la richesse du pays augmenterait plus vite que cette charge,
même dans les pires scénarii. Il y avait ce problème du baby boom ? Et
alors, est-ce une raison pour tout mettre à bas alors qu'il suffisait de
remplir le fond de réserve des retraites créé en 2002, la seule
véritable réforme honnête faite sur le sujet ? Que fait un ménage quand
il sait qu'une dépense va venir ? Soit il économise, soit il emprunte,
soit il attend et se serre la ceinture le moment venu. C'est cette voie
qu'ont choisie nos dirigeants, c'est regrettable mais je suis citoyen et
je respecte les suffrages. Alors cette politique qui n'est pas la
mienne, je l'assume y compris les conséquences, y compris cette grève.

Aujourd'hui, je refuse de faire mon travail dans la société parce que
j'ai un différent à régler avec cette société. J'utilise un moyen légal,
constitutionnel, occasionnant une gêne que j'assume pleinement parce que
je suis dans une entreprise qui fait des bénéfices et qui, seule, paye
les avantages de mon régime de retraite. Une cotisation patronale
supérieure de près de 12% à celle de votre patron, soit environ 500
millions, pour compenser un âge de départ inférieur au vôtre, dans des
conditions souvent inférieures aux vôtres d'ailleurs. Le reste ? C'est
ce que nous payerions ensemble si nous étions dans le même régime.
D'ailleurs la compensation entre régimes bénéficie à 93.7% aux artisans,
commerçants, salariés et exploitants agricoles, et en 2015, mon régime
ne sera plus bénéficiaire du système mais deviendra contributeur. Ces
12% sont à moi, pas à mon entreprise qui voudrait bien les récupérer.
Comme les cotisations patronales, que les patrons appellent volontiers
charges , sont à vous, payant par avance votre droit à la santé ou à
la retraite. C'est parce que la seule personne volée dans cette réforme
c'est moi, j'assume totalement de réclamer mon dû. On me dit que ce sont
finalement les clients qui payent. L'a-t-on dit aussi fort aux clients
de Carrefour qui on payé les conditions de fin d'emploi du patron
d'alors ? Le dit-on aussi fort de toutes ces retraites chapeaux, primes
de départs et autres joyeusetés faites aux dirigeants des grandes
entreprises ? Le dit-on aussi fort des avantages d'autres salariés ? A
ce dernier titre, il est bon de calculer que 5 années de bonus sur une
carrière de 40 ans ne représentent finalement guère plus qu'un mois et
demi par ans. Je n'ai jamais eu de treizième mois, l'avantage est-il si
exorbitant ?

Alors j'assume ne pas vouloir perdre ces 12% dans cette réforme qui ne
vous apportera rien. Le gain escompté est de l'ordre de 200 millions
d'euros par ans. A ce rythme, il faudra 75 ans pour rembourser les 15
milliards de cadeaux fiscaux faits cet été ! Suis-je encore Le
privilégié de cette société ?

Mais plus encore. Cette réforme, comme les précédentes, vous coûtera
beaucoup, elle nous coûtera beaucoup à tous. Parce que c'est la
solidarité que l'on tue aujourd'hui. Cette solidarité voulue par nos
pères au lendemain de la guerre, cette solidarité insupportable pour qui
se réclame du libéralisme et du chacun pour soi. Cette solidarité dont
le sens profond ne dépasse pas, pour notre gouvernement, la notion de
l'aumône dominicale. Mais pour moi elle a un sens, parce qu'elle est
profondément humaine. C'est elle, le ciment de notre société. A quoi bon
vivre comme les loups où le couple dominant mange en premier et où le
dernier mange ce qui reste ? Tous mangent, certes, mais est-ce le modèle
que nous voulons pour notre société ? Est-ce l'exemple pour nos enfants
? Ma conviction profonde est que la société humaine ne peut être basée
que sur la solidarité, sur l'entraide mutuelle. C'est ce à quoi je crois
et c'est pour cela que j'assume ce combat.

Et je me souviens de 1995. Vous étiez derrière nous à 75% ! Autre époque
où nous portions l'espoir, où l'on a vu des personnes venir apporter une
journée de salaire dans notre caisse de grève en nous demandant de faire
la grève pour eux. La grève ce n'est pas mon métier. J'assume d'avoir
laisser tomber cet espoir faute de pouvoir le porter seul. J'assume
aujourd'hui de me battre d'abord pour moi, règle première de cette
société libérale que je veux combattre. C'est paradoxal ? Oui, mais
j'assume ce paradoxe parce que vous ne m'aimez plus aujourd'hui et que
cette désaffection est le fruit d'un combat que vous n'avez pas voulu
mener, croyant à tort que je le ferais pour vous. Nos père se sont
battus, certains sont morts, pour nos congés, nos retraites, notre santé
et pour bien d'autres choses encore. Qui se souvient aujourd'hui du prix
payé par eux pour nos avantages de salariés de pays riche ?

Certains perdront leur boulot paraît-il. Mais qui est assez stupide pour
m'accuser moi et laisser en paix cette crevure de directeur du personnel
qui utilisera cyniquement cet alibi, ce sous-homme incapable de
considérer son prochain comme son égal dans la difficulté ? Et bien,
oui, j'assume de fournir cet alibi fallacieux à cette personne qui ne
devrait rien avoir à faire dans la société des hommes.

Il n'y a pas si longtemps, nous, cheminots, avions un slogan plein
d'avenir, nous voulions partager le progrès pour tous. Souvenez-vous :

Le progrès ne vaut... Où est-il ce progrès, aujourd'hui où l'Homme de
ce siècle a enfermé sa liberté dans une télé et un portable ? Où l'on
vante les soi-disant mérites du libéralisme sans parler de ses
inconvénients comme la précarité ? Où l'on détruit l'avenir de nos
enfants en oubliant les combats de nos pères ? Où l'on brade notre
société solidaire pour peu qu'on nous fiche la paix ? Où est-il le
progrès aujourd'hui ?

J'assume"

jeancle
Assistant

Masculin
Nombre de messages : 3925
Age : 51
Localisation : Aurillac (15)
Points : 14635
Date d'inscription : 12/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Lun Nov 19 2007, 17:35

très interessant ... j'ai pas capté grand chose à la partie économique dc je me prononce pas dessus mais tout le reste je suis d'accord à 100%

Bien sûr, je ne suis pas le plus mal loti de la terre. Bien sûr, il y a bien pire et bien plus malheureux. Mais doit-on se sentir coupable d'avoir un toit en voyant les sans-abri ? Doit-on se sentir coupable d'avoir un emploi en comptant les chômeurs ? Doit-on se sentir coupable de se défendre ?

je trouve ça très juste ... tout le monde est le privilégié de quelqu'un ... le travailleur par rapport au chomeur, le chomeur indemnisé par rapport au rmiste, le rmiste qui a un toit par rapport au sdf ...
mais alors quoi? pour abolir les privilèges on fout tout le monde au chômage et à la rue? ou on s'arrange pour que tout le monde ait un taf décent et un toit?

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par mortimers le Lun Nov 19 2007, 17:53

y'a greve???? faux cul

mortimers
L'élu des élus

Masculin
Nombre de messages : 37707
Age : 2015
Localisation : bzh
Humeur : heureux
Points : 83123
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mortidesecours.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Lun Nov 19 2007, 21:12

vi c'est ce qui se dit! icon_lol

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Lun Nov 19 2007, 21:17

koala

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Mar Nov 20 2007, 21:10

moins drole que les fausses manifs de droite ... quoique j'hésite entre l'envie qu'ils se prennent une météorite sur la gueule et le fou rire devant ce ramassis de dégénérés
ici

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Mar Nov 20 2007, 21:12

rue89 a écrit:En attendant, dimanche, ces antigrèves ont perturbé la circulation pendant près de deux heures.

ah ben bravo! siffle

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Mar Nov 20 2007, 21:14

argh dommage ils montrent pas tout ... hier sur canal une vidéo de cette manif avec un des manifestants raconter que tf1, france 2, france 3 et europe 1 sont des médias gauchistes toctoc

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Mar Nov 20 2007, 21:22

@Mamz a écrit:moins drole que les fausses manifs de droite ... quoique j'hésite entre l'envie qu'ils se prennent une météorite sur la gueule et le fou rire devant ce ramassis de dégénérés
ici

J'avoue que j'en avais pas encore vue une comme ça ... Rolling Eyes

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Mar Nov 20 2007, 21:23

@Mamz a écrit:argh dommage ils montrent pas tout ... hier sur canal une vidéo de cette manif avec un des manifestants raconter que tf1, france 2, france 3 et europe 1 sont des médias gauchistes toctoc

ça doit être très récent alors icon_lol

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Mar Nov 20 2007, 21:27

quand je pense que j'étais persuadée que ces mêmes médias etaient pronigo ... grattegratte ou alors il serait gauchiste le nigo? icon_lol

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Mar Nov 20 2007, 21:33

On nous aurait menti ???????? Mr. Green

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Ricky Banlieue le Mar Nov 20 2007, 22:37

@Mamz a écrit:moins drole que les fausses manifs de droite ... quoique j'hésite entre l'envie qu'ils se prennent une météorite sur la gueule et le fou rire devant ce ramassis de dégénérés
ici

c'est quoi ces cons ?

Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 66951
Age : 53
Localisation : Franche Comté
Points : 107863
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Mar Nov 20 2007, 22:57

Des bourges

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Mer Nov 21 2007, 16:34

j'suis sure qu'en plus ils prennent jamais le métro ni le train ces cons! icon_lol

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par mortimers le Mer Nov 21 2007, 17:20

la droite a encore un peu de boulot a faire pour savoir manifester... faux cul

ceci dit ca sent pas tres bon tout ca...

mortimers
L'élu des élus

Masculin
Nombre de messages : 37707
Age : 2015
Localisation : bzh
Humeur : heureux
Points : 83123
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mortidesecours.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Mer Nov 21 2007, 17:42

Et oui ... maintenant qu'ils ont leur cher niconnard au pouvoir ils vont tout se permettre ... encore plus qu'avant ...

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Tibuzz le Mer Nov 21 2007, 19:59

Oh my god
putain qu'on est bien au mexique
cidsmile povre frannce

Tibuzz
Léoparleur

Masculin
Nombre de messages : 5222
Age : 58
Localisation : Chez Ginette
Humeur : j'ai soif
Hobby : Boire des beers
Points : 6228
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://bar-academy.maxximum.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Mamz le Mer Nov 21 2007, 20:18

bah oui on doit y être bien en tant que touriste ... parce que y vivre ... z'ont pas aussi un conservateur bien libéral au pouvoir? grattegratte

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"

Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55388
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 59616
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Tibuzz le Mer Nov 21 2007, 20:22

si, mr calderon, mais de toute facon il peut pas toucher au regime des retraites, y'en a pas

Tibuzz
Léoparleur

Masculin
Nombre de messages : 5222
Age : 58
Localisation : Chez Ginette
Humeur : j'ai soif
Hobby : Boire des beers
Points : 6228
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://bar-academy.maxximum.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Pat_atra le Mer Nov 21 2007, 21:50

De régime ou de retraite ? cidsmile

Pat_atra
La Bavarde

Masculin
Nombre de messages : 3116
Age : 51
Localisation : Ain
Points : 5701
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Ricky Banlieue le Mer Nov 21 2007, 22:14

@jeancle a écrit:Le courrier d'un cheminot à l'ensemble des usagers mérite d'être lu :

"Chère cliente, cher client,

Je suis en grève aujourd'hui et je l'assume. Oui, j'assume de devoir
vous poser des problèmes dans votre train-train quotidien, j'assume de
vous obliger à modifier vos habitudes quotidiennes.

On m'accuse de vous prendre en otage. Mais vous ai-je enfermés, vous
ai-je attachés ? Non, je vous laisse libres. Libres au milieu des
contraintes que vous acceptez tous les jours sans vous en plaindre.
J'assume pleinement de vous laisser voir vos chaines, parce que ces
chaines sont aussi les miennes. Parce que moi aussi, je dois faire
garder mes gamins quand je commence au petit matin, moi aussi, quand je
rentre le soir, j'ouvre ma boite à factures qui naguère s'appelait boite
aux lettres, moi aussi je m'affale parfois dans le canapé pour manger
docilement la soupe de la télé, car moi aussi, je vis dans cette
société. Oui, je l'assume. Comme j'assume les contraintes de mon métier
qui me font vivre à part du groupe, qui me font travailler avant vous
pour vous emmener bosser et après vous pour vous ramener à la maison.
Pour vous emmener dans votre famille passer les fêtes, je ne les
passerai pas dans la mienne. Je vous transporte et par définition, mon
travail commence là où s'arrête le vôtre, et vice versa.

Quand j'ai pris la décision de faire ce métier, il y a 15 ans, j'ai pesé
le prix de ma mise à l'écart de la vie collective, par les horaires
farfelus. Ce prix, je l'ai accepté et j'entends me le faire payer.

Bien sûr, je ne suis pas le plus mal loti de la terre. Bien sûr, il y a
bien pire et bien plus malheureux. Mais doit-on se sentir coupable
d'avoir un toit en voyant les sans-abri ? Doit-on se sentir coupable
d'avoir un emploi en comptant les chômeurs ? Doit-on se sentir coupable
de se défendre ?

Ma défense, je l'ai préparée. Parce que les résultats des élections de
mai ne laissaient aucun doute. Le conflit aurait lieu, historiquement il
devait avoir lieu. Où et quand ? Vous avez la réponse aujourd'hui. Parce
que, je ne vous le cache pas, Il était encore sur le yacht de Bolloré
que je mettais de coté l'argent nécessaire à ce combat. S'il le faut
celui prévu pour quelques projets futiles sera utilisé et tant pis si le
home cinéma ne vient pas dans mon foyer cette année. Quoi, j'aurais pu
me payer un home cinéma et je suis dans la rue ? Et bien ça aussi je
l'assume. Et sans aucune honte depuis que j'ai lu que la marque qui
commercialise le plus grand écran plasma, un joujou à cent mille euros,
visait aussi le marché des particuliers en France. On me donne 2600
euros par mois pour conduire les trains, pas pour acheter mon silence et
ma docilité. On trouve au MEDEF des syndicalistes bien mieux lotis ayant
toujours une larme à faire couler sur leur sort.

C'est aussi pour ça que j'assume de faire grève aujourd'hui.

On m'accuse de ne pas faire preuve de solidarité parce que la réforme
est nécessaire et doit être approuvée. A force de lire les rapports du
Conseil d'Orientation des Retraites, à force de lire tout ce qui peut me
tomber sous les yeux parlant de retraite, du sénat au blog débile, j'ai
acquis la conviction que tous cela aurait pu être évité, pour moi comme
pour vous, si nos dirigeants avaient préparé ces échéances comme j'ai
préparé cette grève.

On nous a parlé de catastrophe, de faillite, de banqueroute même or
n'importe quel économiste honnête vous le dira, en 2000, l'effort
prévisible à réaliser, sans rien changer pour les retraites, pour les 40
années à venir était calculé inférieur à celui fourni pendant les 40
années passées. On a montré que le petit bout de la lorgnette, on n'a
pas dit que la richesse du pays augmenterait plus vite que cette charge,
même dans les pires scénarii. Il y avait ce problème du baby boom ? Et
alors, est-ce une raison pour tout mettre à bas alors qu'il suffisait de
remplir le fond de réserve des retraites créé en 2002, la seule
véritable réforme honnête faite sur le sujet ? Que fait un ménage quand
il sait qu'une dépense va venir ? Soit il économise, soit il emprunte,
soit il attend et se serre la ceinture le moment venu. C'est cette voie
qu'ont choisie nos dirigeants, c'est regrettable mais je suis citoyen et
je respecte les suffrages. Alors cette politique qui n'est pas la
mienne, je l'assume y compris les conséquences, y compris cette grève.

Aujourd'hui, je refuse de faire mon travail dans la société parce que
j'ai un différent à régler avec cette société. J'utilise un moyen légal,
constitutionnel, occasionnant une gêne que j'assume pleinement parce que
je suis dans une entreprise qui fait des bénéfices et qui, seule, paye
les avantages de mon régime de retraite. Une cotisation patronale
supérieure de près de 12% à celle de votre patron, soit environ 500
millions, pour compenser un âge de départ inférieur au vôtre, dans des
conditions souvent inférieures aux vôtres d'ailleurs. Le reste ? C'est
ce que nous payerions ensemble si nous étions dans le même régime.
D'ailleurs la compensation entre régimes bénéficie à 93.7% aux artisans,
commerçants, salariés et exploitants agricoles, et en 2015, mon régime
ne sera plus bénéficiaire du système mais deviendra contributeur. Ces
12% sont à moi, pas à mon entreprise qui voudrait bien les récupérer.
Comme les cotisations patronales, que les patrons appellent volontiers
charges , sont à vous, payant par avance votre droit à la santé ou à
la retraite. C'est parce que la seule personne volée dans cette réforme
c'est moi, j'assume totalement de réclamer mon dû. On me dit que ce sont
finalement les clients qui payent. L'a-t-on dit aussi fort aux clients
de Carrefour qui on payé les conditions de fin d'emploi du patron
d'alors ? Le dit-on aussi fort de toutes ces retraites chapeaux, primes
de départs et autres joyeusetés faites aux dirigeants des grandes
entreprises ? Le dit-on aussi fort des avantages d'autres salariés ? A
ce dernier titre, il est bon de calculer que 5 années de bonus sur une
carrière de 40 ans ne représentent finalement guère plus qu'un mois et
demi par ans. Je n'ai jamais eu de treizième mois, l'avantage est-il si
exorbitant ?

Alors j'assume ne pas vouloir perdre ces 12% dans cette réforme qui ne
vous apportera rien. Le gain escompté est de l'ordre de 200 millions
d'euros par ans. A ce rythme, il faudra 75 ans pour rembourser les 15
milliards de cadeaux fiscaux faits cet été ! Suis-je encore Le
privilégié de cette société ?

Mais plus encore. Cette réforme, comme les précédentes, vous coûtera
beaucoup, elle nous coûtera beaucoup à tous. Parce que c'est la
solidarité que l'on tue aujourd'hui. Cette solidarité voulue par nos
pères au lendemain de la guerre, cette solidarité insupportable pour qui
se réclame du libéralisme et du chacun pour soi. Cette solidarité dont
le sens profond ne dépasse pas, pour notre gouvernement, la notion de
l'aumône dominicale. Mais pour moi elle a un sens, parce qu'elle est
profondément humaine. C'est elle, le ciment de notre société. A quoi bon
vivre comme les loups où le couple dominant mange en premier et où le
dernier mange ce qui reste ? Tous mangent, certes, mais est-ce le modèle
que nous voulons pour notre société ? Est-ce l'exemple pour nos enfants
? Ma conviction profonde est que la société humaine ne peut être basée
que sur la solidarité, sur l'entraide mutuelle. C'est ce à quoi je crois
et c'est pour cela que j'assume ce combat.

Et je me souviens de 1995. Vous étiez derrière nous à 75% ! Autre époque
où nous portions l'espoir, où l'on a vu des personnes venir apporter une
journée de salaire dans notre caisse de grève en nous demandant de faire
la grève pour eux. La grève ce n'est pas mon métier. J'assume d'avoir
laisser tomber cet espoir faute de pouvoir le porter seul. J'assume
aujourd'hui de me battre d'abord pour moi, règle première de cette
société libérale que je veux combattre. C'est paradoxal ? Oui, mais
j'assume ce paradoxe parce que vous ne m'aimez plus aujourd'hui et que
cette désaffection est le fruit d'un combat que vous n'avez pas voulu
mener, croyant à tort que je le ferais pour vous. Nos père se sont
battus, certains sont morts, pour nos congés, nos retraites, notre santé
et pour bien d'autres choses encore. Qui se souvient aujourd'hui du prix
payé par eux pour nos avantages de salariés de pays riche ?

Certains perdront leur boulot paraît-il. Mais qui est assez stupide pour
m'accuser moi et laisser en paix cette crevure de directeur du personnel
qui utilisera cyniquement cet alibi, ce sous-homme incapable de
considérer son prochain comme son égal dans la difficulté ? Et bien,
oui, j'assume de fournir cet alibi fallacieux à cette personne qui ne
devrait rien avoir à faire dans la société des hommes.

Il n'y a pas si longtemps, nous, cheminots, avions un slogan plein
d'avenir, nous voulions partager le progrès pour tous. Souvenez-vous :

Le progrès ne vaut... Où est-il ce progrès, aujourd'hui où l'Homme de
ce siècle a enfermé sa liberté dans une télé et un portable ? Où l'on
vante les soi-disant mérites du libéralisme sans parler de ses
inconvénients comme la précarité ? Où l'on détruit l'avenir de nos
enfants en oubliant les combats de nos pères ? Où l'on brade notre
société solidaire pour peu qu'on nous fiche la paix ? Où est-il le
progrès aujourd'hui ?

J'assume"
10

Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 66951
Age : 53
Localisation : Franche Comté
Points : 107863
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Pat_atra le Mer Nov 21 2007, 22:18

@grognonjc a écrit:Des bourges

ou cons. Mais encartés UMP.

Pat_atra
La Bavarde

Masculin
Nombre de messages : 3116
Age : 51
Localisation : Ain
Points : 5701
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Mer Nov 21 2007, 22:21

Ouais ... un trio d'enfer ...

grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par mortimers le Jeu Nov 22 2007, 12:50

Ricky_Banlieue a écrit:
@jeancle a écrit:Le courrier d'un cheminot à l'ensemble des usagers mérite d'être lu :

"Chère cliente, cher client,

Je suis en grève aujourd'hui et je l'assume. Oui, j'assume de devoir
vous poser des problèmes dans votre train-train quotidien, j'assume de
vous obliger à modifier vos habitudes quotidiennes.

On m'accuse de vous prendre en otage. Mais vous ai-je enfermés, vous
ai-je attachés ? Non, je vous laisse libres. Libres au milieu des
contraintes que vous acceptez tous les jours sans vous en plaindre.
J'assume pleinement de vous laisser voir vos chaines, parce que ces
chaines sont aussi les miennes. Parce que moi aussi, je dois faire
garder mes gamins quand je commence au petit matin, moi aussi, quand je
rentre le soir, j'ouvre ma boite à factures qui naguère s'appelait boite
aux lettres, moi aussi je m'affale parfois dans le canapé pour manger
docilement la soupe de la télé, car moi aussi, je vis dans cette
société. Oui, je l'assume. Comme j'assume les contraintes de mon métier
qui me font vivre à part du groupe, qui me font travailler avant vous
pour vous emmener bosser et après vous pour vous ramener à la maison.
Pour vous emmener dans votre famille passer les fêtes, je ne les
passerai pas dans la mienne. Je vous transporte et par définition, mon
travail commence là où s'arrête le vôtre, et vice versa.

Quand j'ai pris la décision de faire ce métier, il y a 15 ans, j'ai pesé
le prix de ma mise à l'écart de la vie collective, par les horaires
farfelus. Ce prix, je l'ai accepté et j'entends me le faire payer.

Bien sûr, je ne suis pas le plus mal loti de la terre. Bien sûr, il y a
bien pire et bien plus malheureux. Mais doit-on se sentir coupable
d'avoir un toit en voyant les sans-abri ? Doit-on se sentir coupable
d'avoir un emploi en comptant les chômeurs ? Doit-on se sentir coupable
de se défendre ?

Ma défense, je l'ai préparée. Parce que les résultats des élections de
mai ne laissaient aucun doute. Le conflit aurait lieu, historiquement il
devait avoir lieu. Où et quand ? Vous avez la réponse aujourd'hui. Parce
que, je ne vous le cache pas, Il était encore sur le yacht de Bolloré
que je mettais de coté l'argent nécessaire à ce combat. S'il le faut
celui prévu pour quelques projets futiles sera utilisé et tant pis si le
home cinéma ne vient pas dans mon foyer cette année. Quoi, j'aurais pu
me payer un home cinéma et je suis dans la rue ? Et bien ça aussi je
l'assume. Et sans aucune honte depuis que j'ai lu que la marque qui
commercialise le plus grand écran plasma, un joujou à cent mille euros,
visait aussi le marché des particuliers en France. On me donne 2600
euros par mois pour conduire les trains, pas pour acheter mon silence et
ma docilité. On trouve au MEDEF des syndicalistes bien mieux lotis ayant
toujours une larme à faire couler sur leur sort.

C'est aussi pour ça que j'assume de faire grève aujourd'hui.

On m'accuse de ne pas faire preuve de solidarité parce que la réforme
est nécessaire et doit être approuvée. A force de lire les rapports du
Conseil d'Orientation des Retraites, à force de lire tout ce qui peut me
tomber sous les yeux parlant de retraite, du sénat au blog débile, j'ai
acquis la conviction que tous cela aurait pu être évité, pour moi comme
pour vous, si nos dirigeants avaient préparé ces échéances comme j'ai
préparé cette grève.

On nous a parlé de catastrophe, de faillite, de banqueroute même or
n'importe quel économiste honnête vous le dira, en 2000, l'effort
prévisible à réaliser, sans rien changer pour les retraites, pour les 40
années à venir était calculé inférieur à celui fourni pendant les 40
années passées. On a montré que le petit bout de la lorgnette, on n'a
pas dit que la richesse du pays augmenterait plus vite que cette charge,
même dans les pires scénarii. Il y avait ce problème du baby boom ? Et
alors, est-ce une raison pour tout mettre à bas alors qu'il suffisait de
remplir le fond de réserve des retraites créé en 2002, la seule
véritable réforme honnête faite sur le sujet ? Que fait un ménage quand
il sait qu'une dépense va venir ? Soit il économise, soit il emprunte,
soit il attend et se serre la ceinture le moment venu. C'est cette voie
qu'ont choisie nos dirigeants, c'est regrettable mais je suis citoyen et
je respecte les suffrages. Alors cette politique qui n'est pas la
mienne, je l'assume y compris les conséquences, y compris cette grève.

Aujourd'hui, je refuse de faire mon travail dans la société parce que
j'ai un différent à régler avec cette société. J'utilise un moyen légal,
constitutionnel, occasionnant une gêne que j'assume pleinement parce que
je suis dans une entreprise qui fait des bénéfices et qui, seule, paye
les avantages de mon régime de retraite. Une cotisation patronale
supérieure de près de 12% à celle de votre patron, soit environ 500
millions, pour compenser un âge de départ inférieur au vôtre, dans des
conditions souvent inférieures aux vôtres d'ailleurs. Le reste ? C'est
ce que nous payerions ensemble si nous étions dans le même régime.
D'ailleurs la compensation entre régimes bénéficie à 93.7% aux artisans,
commerçants, salariés et exploitants agricoles, et en 2015, mon régime
ne sera plus bénéficiaire du système mais deviendra contributeur. Ces
12% sont à moi, pas à mon entreprise qui voudrait bien les récupérer.
Comme les cotisations patronales, que les patrons appellent volontiers
charges , sont à vous, payant par avance votre droit à la santé ou à
la retraite. C'est parce que la seule personne volée dans cette réforme
c'est moi, j'assume totalement de réclamer mon dû. On me dit que ce sont
finalement les clients qui payent. L'a-t-on dit aussi fort aux clients
de Carrefour qui on payé les conditions de fin d'emploi du patron
d'alors ? Le dit-on aussi fort de toutes ces retraites chapeaux, primes
de départs et autres joyeusetés faites aux dirigeants des grandes
entreprises ? Le dit-on aussi fort des avantages d'autres salariés ? A
ce dernier titre, il est bon de calculer que 5 années de bonus sur une
carrière de 40 ans ne représentent finalement guère plus qu'un mois et
demi par ans. Je n'ai jamais eu de treizième mois, l'avantage est-il si
exorbitant ?

Alors j'assume ne pas vouloir perdre ces 12% dans cette réforme qui ne
vous apportera rien. Le gain escompté est de l'ordre de 200 millions
d'euros par ans. A ce rythme, il faudra 75 ans pour rembourser les 15
milliards de cadeaux fiscaux faits cet été ! Suis-je encore Le
privilégié de cette société ?

Mais plus encore. Cette réforme, comme les précédentes, vous coûtera
beaucoup, elle nous coûtera beaucoup à tous. Parce que c'est la
solidarité que l'on tue aujourd'hui. Cette solidarité voulue par nos
pères au lendemain de la guerre, cette solidarité insupportable pour qui
se réclame du libéralisme et du chacun pour soi. Cette solidarité dont
le sens profond ne dépasse pas, pour notre gouvernement, la notion de
l'aumône dominicale. Mais pour moi elle a un sens, parce qu'elle est
profondément humaine. C'est elle, le ciment de notre société. A quoi bon
vivre comme les loups où le couple dominant mange en premier et où le
dernier mange ce qui reste ? Tous mangent, certes, mais est-ce le modèle
que nous voulons pour notre société ? Est-ce l'exemple pour nos enfants
? Ma conviction profonde est que la société humaine ne peut être basée
que sur la solidarité, sur l'entraide mutuelle. C'est ce à quoi je crois
et c'est pour cela que j'assume ce combat.

Et je me souviens de 1995. Vous étiez derrière nous à 75% ! Autre époque
où nous portions l'espoir, où l'on a vu des personnes venir apporter une
journée de salaire dans notre caisse de grève en nous demandant de faire
la grève pour eux. La grève ce n'est pas mon métier. J'assume d'avoir
laisser tomber cet espoir faute de pouvoir le porter seul. J'assume
aujourd'hui de me battre d'abord pour moi, règle première de cette
société libérale que je veux combattre. C'est paradoxal ? Oui, mais
j'assume ce paradoxe parce que vous ne m'aimez plus aujourd'hui et que
cette désaffection est le fruit d'un combat que vous n'avez pas voulu
mener, croyant à tort que je le ferais pour vous. Nos père se sont
battus, certains sont morts, pour nos congés, nos retraites, notre santé
et pour bien d'autres choses encore. Qui se souvient aujourd'hui du prix
payé par eux pour nos avantages de salariés de pays riche ?

Certains perdront leur boulot paraît-il. Mais qui est assez stupide pour
m'accuser moi et laisser en paix cette crevure de directeur du personnel
qui utilisera cyniquement cet alibi, ce sous-homme incapable de
considérer son prochain comme son égal dans la difficulté ? Et bien,
oui, j'assume de fournir cet alibi fallacieux à cette personne qui ne
devrait rien avoir à faire dans la société des hommes.

Il n'y a pas si longtemps, nous, cheminots, avions un slogan plein
d'avenir, nous voulions partager le progrès pour tous. Souvenez-vous :

Le progrès ne vaut... Où est-il ce progrès, aujourd'hui où l'Homme de
ce siècle a enfermé sa liberté dans une télé et un portable ? Où l'on
vante les soi-disant mérites du libéralisme sans parler de ses
inconvénients comme la précarité ? Où l'on détruit l'avenir de nos
enfants en oubliant les combats de nos pères ? Où l'on brade notre
société solidaire pour peu qu'on nous fiche la paix ? Où est-il le
progrès aujourd'hui ?

J'assume"
10

Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon

mortimers
L'élu des élus

Masculin
Nombre de messages : 37707
Age : 2015
Localisation : bzh
Humeur : heureux
Points : 83123
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mortidesecours.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Ven Nov 30 2007, 23:12


grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Ven Nov 30 2007, 23:13


grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par grognonjc le Ven Nov 30 2007, 23:14


grognonjc
Les Mots qui Courent

Masculin
Nombre de messages : 27492
Age : 61
Humeur : Mignon à croquer sans toucher avec les dents
Points : 8641
Date d'inscription : 08/10/2004

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: grèves sncf

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum