Toufo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toufo

Message par Ricky Banlieue le Mer Nov 12 2008, 22:07



Après avoir été résistant, pilote d’hélicoptère, guérilléro cubain, guitariste des Beatles, champion du monde de boxe catégorie poids lourd ou encore conducteur de tractopelle, Toufo décide de tout abandonner pour se consacrer à la musique. Son premier concert se déroule en Février 2004. Dans la salle, les trois serveurs rient à gorge d’employés tandis que le public est plus mitigé. Sur les 4 personnes constituant la partie payante de la soirée, trois ont l’air de furieusement s’ennuyer, mais la quatrième dira à Toufo en fin de concert « qu’il n’avait pas ri comme ça depuis longtemps ». Toufo sera très touché par cette remarque qui lui fera l’effet d’un « bon coup de pied au cul pour se mettre sérieusement au boulot ». Il fera en solo environ 150 concerts en France, en Suisse, en Belgique, au Québec et même en Allemagne. Après trois ans d’aventures en solo, l’envie d’ouvrir le spectacle avec un autre musicien s’impose naturellement. Les plus grands de la planète harcèlent Toufo pour jouer avec lui : Prince, Thom Yorke (Radiohead), Bob Dylan, Ray Charles, et bien d’autres mais aucun d’entre eux n’auront cette honneur, Toufo choisira un contrebassiste nommé Bertrand Blessing, dont voici une petite biographie, mais vraiment toute petite parce que la star c’est pas lui. Bertrand Blessing, fils de son père et enfant de sa mère est ce qu’on peut appeler un musicien professionnel : Conservatoire, certificats en tout genre et plein d’expériences dans plein de styles, notamment dans cette étrange chose qu’on appelle jazz. Sa route est pour ainsi dire tracée, mais un jour, il craque : Il en a assez des notes justes, des solos qui renversent le public, il n’en peut plus d’être sollicité par les plus grands musiciens pour jouer avec eux. Non, lui ce qu’il veut Bertrand, c’est du naturel, du qui chante (un peu) faux, du qui s’en moque (beaucoup) de savoir ce que c’est une portée. C’est donc vers Toufo qu’il décide naturellement de s’orienter, tant il est vrai que Toufo, le solfège, il en a rien à foutre. Grâce à ce « marche pied » de talent, le spectacle de Toufo prend un sacré virage radical vers l’expressionnisme contemplatif, mais c’est vraiment pas sûr.

le myspace

le site

avatar
Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 67419
Age : 53
Localisation : Franche Comté
Points : 111276
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toufo

Message par Ricky Banlieue le Jeu Avr 21 2011, 19:56

avatar
Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 67419
Age : 53
Localisation : Franche Comté
Points : 111276
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum