Les petits-fils de Roosevelt, Churchill et Staline

Aller en bas

Les petits-fils de Roosevelt, Churchill et Staline Empty Les petits-fils de Roosevelt, Churchill et Staline

Message par Ricky Banlieue le Dim Oct 02 2005, 14:30

refont Yalta à Maastricht



MAASTRICHT, Pays-Bas (AP) - Les petits-fils de Joseph Staline, Franklin Roosevelt et Winston Churchill se sont retrouvés samedi à Maastricht aux Pays-Bas pour un débat, 60 ans après la conférence de Yalta qui avait réuni leurs grands-pères à la fin de la Seconde guerre mondiale.

A l'occasion de l'inauguration d'un nouveau cycle d'études politiques à l'université de Maastricht, les trois petits-fils, aujourd'hui eux-mêmes d'un âge respectable et assez semblables physiquement à leurs illustres ancêtres, ont débattu avec courtoisie, riant souvent, malgré des visions souvent très divergentes du passé.

En février 1945, leurs grands-pères s'étaient retrouvés dans la station ukrainienne de Yalta pour dessiner un partage de l'Europe de l'après-guerre et sceller le sort de l'Allemagne et du Japon.

"Mon grand-père avait la plus grande estime pour votre grand-père comme dirigeant en temps de guerre", a assuré Winston S. Churchill, écrivain et homme politique à Evgueni Djougachvili, le petit-fils de Staline, colonel à la retraite et historien militaire. Mais le Premier ministre britannique "s'inquiétait de ce qu'allait devenir l'Europe avec l'Armée rouge à ses portes et sa gorge", a expliqué son petit-fils.

Evguéni Djougachvili a répondu que si leurs grands-pères entretenaient des liens cordiaux, Staline considérait les Etats-Unis et la Grande-Bretagne comme des ennemis implacables. "Ils n'avaient pas d'alliés, seulement des intérêts coloniaux". "Le danger les réunissait. Dès que la guerre a été finie, Churchill a voulu lancer une guerre contre l'Union soviétique".

Pour aujourd'hui, le petit-fils de Franklin Roosevelt s'est permis d'espérer que l'Europe soit unie, malgré les rejets des électeurs français et néerlandais de la constitution de l'Union européenne. "Je ne sais pas ce que FDR aurait dit. Mais mon instinct me dit qu'il aurait vraiment souhaité voir l'Europe unie de nouveau".

Curtis Roosevelt a par ailleurs déploré l'intervention américaine en Irak. "Je crois que c'est une erreur majeure. Cela reflète une déperdition des valeurs que je considère américaines. Ce sont les valeurs avec lesquelles j'ai grandi et maintenant je les vois jetées par la fenêtre. Mais n'oubliez pas, j'habite en France"...
Ricky Banlieue
Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 69000
Age : 55
Localisation : Franche Comté
Points : 121537
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Les petits-fils de Roosevelt, Churchill et Staline Empty Re: Les petits-fils de Roosevelt, Churchill et Staline

Message par donk le Lun Oct 03 2005, 12:31

L'histoire ne dit pas s'ils ont pensé à faire le procès du petit-fils d'Hitler...
donk
donk
La Bavarde

Nombre de messages : 2928
Localisation : lost in a house, a very big house in the country
Humeur : fictifs aussi
Points : 5054
Date d'inscription : 04/09/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hilbesound.new.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum