Tire Larigot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tire Larigot

Message par Mamz le Sam Oct 22 2005, 13:37

1/Pour commencer, pourrais-tu présenter le groupe, ses débuts ?

2001. On est trois. Le groupe n'existe pas encore réellement. Une collègue nous apprend qu'un trompettiste cherche un groupe. On le rencontre. Il nous apprend que sa copine est bassiste. On la rencontre. Ils nous apprennent que leur voisin est accordéoniste. On le rencontre. Voilà, la base est faite. Et encore une histoire de rencontres.

2003. Un ami se marie avec une clarinettiste. On la rencontre. Marco, le patron du bar "El Camino" (hop, ça c'est fait), nous apprend qu'un batteur cherche un groupe. On le rencontre. Voilà, la formule actuelle est faite. Encore une histoire de rencontres. Ca va finir par être banal…

2/ Peux tu nous expliquer le choix du nom du groupe ?

Tire-Larigot veut dire "beaucoup". Nous sommes "beaucoup". "Tire-Larigot" sonne mieux que "beaucoup", donc, à la suite d'un conseil administratif très serré, le choix de "Tire-Larigot" s'est imposé. Et puis…Et puis, il y a cette expression magnifique à laquelle nous ne pouvions pas rester insensibles : "Boire à tire-larigot".

3/Votre actualité ?

On travaille sur une démo qui enfantera peut-être d'un travail en studio cet hiver, pour un premier album.
Sinon, d'autres projets en terme de concerts pour 2006, mais rien encore de finalisé.

4/ Vous avez sorti un CD démo … quelles ont été les réactions le concernant ?

Couci-couça. On nous a dit que c'était bien. On nous a dit que c'était pas bien. Maintenant, on a tourné 2 ans et demi avec, il est temps de rompre ! D'où le travail sur une nouvelle démo (voir réponse précédente).

5/ Peux-tu développer un peu les sujets abordés par vos textes ?


L'amour. La mort. Un peu de la société. Et sans doute aussi d'un certain rapport à l'alcool.
Le sentiment flou d'être dans l'ambiguïté.
Rien n'est faux. Rien n'est vrai.
Le tout est d'être là, à l'instant t.
Alors ça parle de cet instant t.

6/Quelles sont vos influences musicales, et littéraires ?

Nombreuses (on est 8 quand même).
Rapidement : Noir désir, Brel, Gainsbourg, musiques tziganes, rock brut, surréalisme. En gros, tout ce qui se veut sincère autant dans la dérision que dans les pleurs.

7/Peux-tu nous faire un topo sur la scène de ta région ?

Caen. Cadre difficile où les instances ne paraissent pas avoir les moyens suffisants, ou peut-être l'envie suffisante pour travailler réellement sur une scène régionale. Cet état de fait n'est pas si alarmant finalement, car le manque nourrit l'envie de beaucoup de groupes. Au final, il y a pas mal de groupes, avec des univers différents, des choix musicaux différents, et tout cet ensemble constitue une scène qui a du mal à se montrer faute d'infrastructure, mais qui reste éclectique, et de mon propre avis, très performante sur scène.

8/Qui écoutez vous en ce moment ?

Namas Pamos, Dominique A, Ezekiel.

9/ Quel est votre statut et comment voyez vous le statut des intermittents évoluer dans le temps ?

Pas encore d'intermittence, sans doute courant 2006. L'évolution des intermittents de toute façon reste quelque chose de flou, tout au moins tant que le gouvernement ne se décidera pas à mettre en valeur la culture et tous ses métiers. Quand le gouvernement a un regard suspicieux sur les intermittents quels qu'ils soient, il est bien difficile d'imaginer un avenir tout rose pour l'intermittence. Après, d'autres gouvernements seront appeler à gouverner, et l'orientation ne sera peut-être pas la même.

10/ Quel est votre avis sur le téléchargement et le partage de musique via le net ? un moyen de découvrir, un vol … ?

Un moyen fabuleux de découverte. Il s'agit d'un nouveau média qui permet notamment aux œuvres de circuler gratuitement. Finalement, ça n'est pas pire que la radio en son temps. On peut enregistrer gratuitement ou pas une œuvre musicale donnée. Maintenant, les stations de radio s'acquittent d'un droit SACEM. Pourquoi les fournisseurs d'accès ne feraient-ils pas la même chose ? En tout cas, la musique doit avant tout être jouée en direct, sur scène. Le CD n'est qu'un support figé, nécessaire, utile, mais figé. La musique sur scène est une autre approche dans le sens où elle reste susceptible d'être modifiée à tout moment. On peut changer les arrangements, mettre en place des enchaînements particuliers, les supprimer, les modifier, à notre bon vouloir, en fonction de la réaction du public, en fonction de la soirée, en fonction de l'intuition du moment.

11/Vos projets : disques, tournée ?

Voir réponse 3, et donc l'enregistrement du premier album en janvier 2006.

12/Pour finir : Le questionnaire de Pivot

Où et à quel moment de votre vie avez-vous été le plus heureux?
Le jour de ma naissance.

La dernière fois que vous avez pleuré ?
Il y a deux ans.

Et votre dernier fou rire?
Le même jour.

Quel est le principal trait de votre caractère?
Le flegmatisme.
Et celui dont vous êtes le moins fier?
Le flegmatisme.

Votre occupation préférée?
Ecrire.

La qualité que vous préférez chez un homme?
La sincérité.

Et chez une femme?
La sincérité.

Votre plus grande peur?
Mourir.

Que possédez-vous de plus cher?
Mon coeur.

Qu'avez-vous réussi le mieux dans votre vie?
Je ne sais pas encore.

La figure historique à laquelle vous auriez aimé ressembler?
Personne.

Vos compositeurs préférés?
Camille Saint-Saëns

Vos peintres favoris?
Van Gogh.

Vos héros dans la vie réelle?
Mes amis.

Vos auteurs favoris?
Rimbaud, Kafka, Poe.

Et votre livre de chevet, si vous en avez un?
Aragon "Le crève cœur".

La couleur que vous aimez?
Noir.

La fleur que vous préférez?
Rose.

Votre boisson préférée?
Un bon Grave.

La chanson que vous fredonnez dans votre salle de bains?
En général c'est celle qui passe dans l'appartement.

Si vous deviez changer une chose dans votre apparence physique, que choisiriez-vous ?
Rien. Il faut assumer, c'est tout !

Le talent que vous voudriez avoir?
L'éloquence.

Votre plus grand regret?
C'est personnel.

Que détestez-vous par-dessus tout?
La hiérarchie imbécile.

Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence?
Le mensonge utile.

Quel est l'état présent de votre esprit?
Normal. Rien de particulier.

Votre devise?
C'est pas une devise, c'est une citation de Kafka :
"J'ai organisé mon terrier et il m'a l'air bien réussi…
Je vis en paix au plus secret de ma maison, et cependant quelque part, n'importe où, l'ennemi perce un trou qui l'amènera sur moi"
Votre mot préféré ?
Ephélide.
Votre son préféré ?
L'eau qui coule.

Votre juron préféré ?
Merde.

13/ Un mot, une pensée, un coup d’gueule, coup d’coeur pour finir ?
En empruntant à Renaud :
"La France est un pays de flics,
à tous les coins d'rue y'en a 100,
pour faire régner l'ordre public
ils assassinent impunément.
[…]
Etre né sous l'signe de l'hexagone,
on peut pas dire qu'ca soit bandant
si l'roi des cons perdait son trône,
y aurait 50 millions de prétendants"



le site


_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"
avatar
Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 55500
Age : 39
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 60339
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum