Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Adrien Artero le Jeu Déc 03 2009, 15:39

Télévision, radio. Tels étaient les 2 grands moyens de communication de mon enfance. A l’époque, même si elle n’est pas si lointaine que ça, pas d’internet et sa connexion haut-débit. Quand on vient d’un petit village de campagne, difficile de connaître autre chose que ce qui passe à la télé ou à la radio. Alors on regarde les clips, on écouté les musiques à la radio. Évidemment, des radios connus bien pour les jeunes, NRJ, Fun Radio… On connait vite les chansons par cœur et on attend Hit machine le samedi matin sur la 6 pour voir le nouveau classement. On a 11, 12, 13 ans et on critique la musique de nos parents, c’est la notre la meilleure. Moi c’était East 17 mon groupe fétiche. Eux, c’étaient décidément les meilleurs du monde, les meilleurs musiciens, chanteurs et danseurs. Aucun artiste ne leur arrivait à la cheville.
Puis à 14 ans, une nouvelle voisine s’installe à côté de chez nous. Elle a un an de plus que nous. On fait connaissance et on lui demande si elle aime ou si elle adore East 17. Elle ne connait pas. Non, jamais entendu parler. Elle, c’est des groupes au nom bizarre qu’elle aime : Nirvana, Red Hot Chili Peppers ou encore Rage Against the Machine. Se fout-elle de nous ou ces groupes existent-ils vraiment ?

Elle nous fait écouter, c’est plus brutal que ce qu’on écoute. Elle nous fait voir une VHS avec des clips et là c’est une révélation. Non seulement ces groupes existent, mais en plus, ils jouent eux même de leurs instruments. Jamais encore East 17 n’avaient joué de la musique sur scène. Pourtant, ne les appelait-on pas un groupe de musique ? Alors pourquoi ces nouveaux groupes que nous découvrons jouent-ils de la musique ? N’est-ce pas eux qui sont dans le vrai ?

Alors on se met à jeter nos précédents groupes East 17 et Cie et on se met à apprécier ces Nirvana ou même Gun’s and Roses. Puis avec le fil du temps, on arrive au lycée, on rencontre des gens habillés en noir avec des trous dans les manches pour y mettre les pouces. Ils écoutent du métal !
Las de nos précédentes déceptions musicales, on se veut et on se dit « ouvert » musicalement. On achète un magazine de métal grand public, et on découvre des groupes comme Linkin Park ou Crazy Town. Là, on se prend une claque encore plus forte qu’avec Nirvana. Vive le métal et Linkin Park. Ces gars sont les nouveaux Dieux musicaux.
Mais de fil en aiguille, on tombe sur une compil’ de plusieurs groupes. On l’écoute sans conviction car aucun des groupes qu’il y a dessus ne figurent dans le dernier Rock Mag. Cependant, certains morceaux attirent notre attention. De nouvelles révélations apparaissent. Ces morceaux semblent plus aboutis, plus mûrs, plus créatifs que Linkin Park. En plus, Linkin Park, ils ont la pub pour leur CDs sur M6. Alors qui dois-je aimer ? Quelle musique aimer ?

Nous n’écoutons pas que du métal. On a 18 ans et on veut tout connaitre. Internet fait son apparition. Pour ma part, quand j’allais en vacances chez mon père, il avait un ordinateur et internet. Alors on découvre le logiciel kazaa et on y va le téléchargement. On télécharge de tout et on aime quasiment tout : matmatah, slipknot, superbus, du rap, du rock, du métal, de la chanson française. On se dit eclectique et on en est fier. Nos groupes passent toujours à la télé mais c’est tard dans la nuit donc ça va.

Puis, un beau jour, des potes qui n’écoutent pas de musiques qu’on aime, nous « obligent » à les accompagner à un concert. On n’a jamais trop écouté la musique de nos potes et en plus le groupe s’appelle Percubaba. Ça donne pas trop envie d’y aller.
Quelques efforts plus tard, nous voilà dans une petite salle devant ce concert. Et je pense que c’est ce soir là, en 2002, que j’ai eu la plus grande révélation musicale de ma vie.
Ce groupe était très festif et très expressif sur scène. Ça crie, ça chante, ça saute de partout et le public réagit. Des gens montent sur scène pour sauter dans le public et se faire transporter. C’est la première fois qu’on voit une telle cohésion entre le public et les artistes. On a bien vu des trucs du genre en voyant des vidéos de concert de superbus. Oui mais voilà, dans superbus, cela plus être l’air des fans déchainés que des gens venus apprécier la musique et faire la fête devant un groupe qu’ils apprécient.
Alors on parle à nos potes à la fin du concert, on leur demande pourquoi au bout de 2 albums, un si bon groupe n’est pas encore connu. Leur réponse laisse perplexe. « Ils sont connus car la salle était pleine. Percubaba n’est pas là pour gagner des milles et des cents à vouloir rouler en grosse cylindrée. Ils veulent jouer simplement leur musique et en vivre. Pas besoin pour eux de trop s’exposer médiatiquement, de se donner des pressions inutiles quand ils savent que la musique qu’ils font leur plaise et suffit à remplir des salles de 2, 3 ou 400 personnes.

Quelques temps plus tard, un pote nous fait découvrir « La Ruda Salska » : même principe, pas de médiatisation, une musique vivante et festive et, plein de concerts dans des petites salles. Mais qu’est-ce c’est bon ! ! Ces musiques là, nous font vibrer, ressentirent des émotions. Des frissons même parfois quand on écoute ça seul, qu’on se concentre sur la musique et qu’un passage qu’on connaît pourtant par cœur nous fait ressentir l’instant de quelques secondes, une multitude d’émotions. En bref, de la musique qui réchauffe le cœur.
Alors, on ressort les CDs de Tryo et Sinsemilia qu’un ami nous avait offert un jour mais qu’on n’avait jamais écouté. Et on aime.
Et on se rappelle du concert de la rue ketanou auquel on avait été sans connaître et qu’on avait détesté.
Pleins de question viennent à l’esprit. On se met à écouter vraiment la musique pleinement. On se met à adorer Tryo, connaître toutes les musiques par cœur, et au moins Tryo, ils dénoncent grave. Et sur leur DVD, ils ont l’air d’avoir le sourire. Et ça, ben ça aide à faire passer le message.

Et on découvre, on découvre. Pas que de la chanson française. Mais ce qui nous semble être de la vraie musique. Dans les temps, on se met à adorer la Ruda Salska, Tryo, La Phaze, Black Bomb A et tant d’autres. On est toujours éclectique, mais cela nous paraît mieux.
La musique, on ne l’entend plus : on l’écoute. Et attentivement en plus. Chaque note transperce. Certes, on n’est peut-être pas fan dès la première écoute, mais notre goût musical s’aiguise, on apprend à aimer ou comprendre pourquoi on n’aime pas. On apprend à aimer l’originalité de la musique, des paroles, on apprend à aimer la personnalité et la prestance des artistes sur scène, on apprend à aimer les musiques du monde, on apprend à aimer le mélange des instruments.
On commence à être drogué à la musique. Quand on est là, à faire un travail qui ne nous plaît pas, on se met à attendre de sortir et d’écouter notre baladeur avec un album des Ogres de Barback. On se met à penser au prochain concert, sera-t-il ce soir ou demain soir ? Contrairement à nos 12 ans, la musique a une place beaucoup plus importante dans notre vie. On ne vit pas que pour elle, on n’est même pas musicien. Mais elle est très importante pour nous.

Mais entre temps, on a aussi aimé Noir Désir et vu et revu leur célèbre lettre destinée à Jean-Marie Messier. Alors on s’est mis à cracher sur les grosses maisons de disques qui s’arrangent pour diffuser en boucle sur toutes les ondes les mêmes musiques.
Puis, un orage arrive à l’horizon. Tryo, ce groupe si engagé, si « roots », qui critiquait les concerts à 200 francs vend ses places de concert de plus en plus cher. Et pour comble du comble, signent chez Universal. La chanson « Hymne de nos campagnes » connus de beaucoup depuis des années, se met à passer en boucle à la télé, à la radio. C’est fort quand même… Comment un groupe si doué pouvait tourner du côté obscur de la force. Comment pouvaient-ils adhérer à ce qu’ils critiquaient auparavant ? Pourquoi leur premier tube médiatique était-il un morceau sorti 10 ans auparavant. Le seul point positif à la médiatisation de cette chanson : cela prouve bien qu’un groupe « underground », qui ne passe pas à la télé, peut plaire à un très grand nombre, car une fois médiatisé, beaucoup de nouveaux fans se font découvrir.
Mais ces nouveaux fans ont-ils aimés la musique suite à un martellement, une répétition sans cesse de la musique ? Ou ont-ils jugés la musique à sa juste valeur ? Ces mêmes nouveaux fans savent-ils que lorsqu’ils paient une place de concert pour Tryo à 33€, Tryo n’était pas d’accord il y a quelques années ? Tryo voulait-il gagner en popularité ? Gagner plus d’argent ? Avoir un plus grand auditoire pour ses textes engagés ? Difficile de répondre.
Et vis-à-vis d’Universal, quel est le poids d’une grosse maison de disque pour un groupe comme ça ? On le sait, on en est sûr, les boites comme Universal ne sont pas là pour promouvoir la culture. C’est une entreprise et une entreprise, elle est là pour gagner de l’argent. Les petits groupes ont-ils moyens de résister ? La poudre aux yeux qui est montrée aux petits groupes ne peut-elle pas leur faire perdre la raison ?

Le sujet est vraiment très complexe, et je ne pense pas qu’il faille stigmatiser forcément les artistes produits par des grosses boites. Il faut plutôt s’interroger sur les raisons qui les poussent à signer et surtout quelles seront les conséquences à en tirer. Peut-il y avoir certaines censures ? Ou des obligations ? Des choses à faire ou ne pas faire ? Une privation de liberté artistique qui n’aurait pas lieu en étant autoproduit ?
Les Fatals Picards sont chez Warner. Sur leur dernier album, une chanson « Le jour de la mort de Johnny » a été refusé par Warner. Notons que Johnny est dans la même maison de disque. N’est-ce pas là une atteinte à la liberté d’expression des Fatals Picards ? Mais si c’est le cas, pourquoi signer avec une boîte qui ne nous laissera pas faire ce que l’on souhaite ? A côté de cela, des chansons engagées sont parues sur l’album. Warner n’a peut-être pas « censuré » la chanson du groupe mais a peut-être trouvé un arrangement entre deux de ses artistes.
Cependant, les Fatals Picards, un peu comme Tryo, se médiatisent de plus en plus. La méthode Cauet sur Virgin Radio, les Grosses Têtes chez Philippe Bouvard… On peut se poser les mêmes questions : pourquoi font-ils ça ? Besoin de notoriété ? D’argent ? D’un auditoire ?
Leurs opinions changeront-elles afin de satisfaire un plus large public ?

Question obligation, Oldelaf et Monsieur D. a sillonné le web un peu partout avec le clip du café vu plusieurs millions de fois. La maison de disque a demandé qu’une nouvelle version du café soit sur le dernier album. Le groupe en avait-il réellement envie ? Cela peut être frustrant de joueur le même morceau sur différents albums (clin d’œil aux Fatals Picards qui dans leur dernier album comporte 2 nouvelles versions de musiques).

Parallèlement, citer Les Ogres de Barback, la Rue Ketanou ou les Têtes Raides dans une soirée peut entrainer un silence car peu de monde les connaissent. Et pourtant… Pourtant… Planifiez les Ogres 3 dates de suite à l’Olympia et vous aurez salle pleine. La rue Ketanou sort d’une tournée d’été bondée ! ! ! Qui saurait dire combien de personnes ont vu les Têtes Raides en concert ? Et eux ? Pas besoin de mettre 15 fois la chanson par jour à la radio. Quand je dis radio, j’entends radio qui n’ajoutent que quelques morceaux par semaine à leur playlist, quitte à les diffuser un grand nombre de fois.

Alors quelle est la raison de ce succès ? Je pense sincèrement que ces groupes ont été patients. Ils n’ont pas eu besoin d’une notoriété exceptionnelle, et d’une renommée nationale. De bar en bar, puis de petite salle en petite salle, puis de grande salle en grande salle, puis de grand festival en grand festival, ces groupes ont acquis et conquis un immense public. Au fil du temps, des gens sont devenus fidèles, suivent leur actualité. Tryo était dans le même cas, peut-être plus connu qu’eux. Cependant, ils ont signé chez Universal et rempliront Bercy mi-décembre pour la bagatelle de 39€.

Selon moi, une musique dite « commerciale » est une musique qui a des « contraintes » (censure ou obligation), qui passe un grand nombre de fois sur les médias. Elle n’est pas totalement sincère, ne vient pas entièrement du cœur. Je suis pour que les artistes vivent de et pour la musique mais pas que cela devienne leur boulot, leur besogne. J’ai peur que cela influence leur façon d’écrire, de composer. Je veux ressentir des émotions et même si l’artiste est passionné, il transmettra moins d’émotions en livrant son travail qu’en vivant sa passion.

Je ne dis pas qu’Universal et Warner, c’est le mal. Je suis moi-même un grand fan d’Olivia Ruiz et je ne pense pas, j’affirme même, qu’elle ne fait pas de musique commerciale. Certes, La femme chocolat a tourné un peu trop en boucle à mon goût, mais elle ne l’a pas fait pour ça. Sur scène, elle se donne à corps perdu, elle ne pense pas à son cachet. Elle se fait plaisir et elle fait plaisir au public. J’ai également été « outré » de la voir effigie d’une pub pour coca-cola. Je ne pense pas qu’elle avait besoin de cet argent et de se donner cette image. Mais elle est jeune et je ne pense pas qu’elle le refera à l’avenir. Et le fait de la voir partager régulièrement la scène avec Christian Olivier, certains membres de Noir Désir, son amoureux Mathias Malzieu ou encore Chet prouvent (à mes yeux), combien elle est vraie et aime se faire plaisir.

Pour toutes ces raisons, je ne peux apprécier d’emblée une musique que je vais entendre à la radio ou voir le clip à la télé. C’est à cause de ces « daubes » que j’ai écouté « de la merde » pendant très longtemps. Aujourd’hui, on nous bassine avec des lois anti-téléchargement mais c’est certainement le meilleur moyen de découvrir qu’il y a autre chose derrière les tubes de l’été. Aujourd’hui, la nouvelle génération dispose de MySpace, un moyen énorme de diffusion de la musique. Prendre une heure à surfer de page en page, à écouter les quelques morceaux mis à disposition. Voilà pour moi un moyen de connaître la musique plutôt que de se limiter aux produits que nous donnent les majors.
Sylvain Picot a dit « Y’a certaines personnes qui pensent que la musique à la télé, pour les jeunes, c’est vraiment une chance, moi je dis que ça me fait gerber ».
Ben je suis entièrement d’accord avec lui. La musique elle doit venir des tripes, doit y avoir de la sueur, doit y avoir des concerts parce que c’est bien beau de faire un bercy par an à 40€ la place mais après ? La musique elle doit se vivre, elle doit être belle et harmonieuse, elle doit nous transpercer, nous emporter. Et je ne pense pas que ce soit une musique de vendus qui va me procurer ce bonheur là.
Adrien Artero
Adrien Artero
Les Mauvaises Langues

Masculin
Nombre de messages : 867
Age : 36
Localisation : Paris XVIII
Humeur : Content
Hobby : La musique bien sûr
Points : 8266
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Tchess le Jeu Déc 03 2009, 16:06

Alors là Adrien : BRAVO !!! Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon
Un sincère remerciement pour cet article, il est à 95% ce que j'ai sur le coeur. Et je pense que les 5% qui manquent, c'est par jalousie de ne pas savoir écrire un texte, non seulement aussi criant de vérité, mais également aussi agréable à lire.
Encore merci et n'hésite pas à nous (me) faire plaisir avec ce genre de post...
Tchess
Tchess
La Bavarde

Masculin
Nombre de messages : 3913
Age : 34
Localisation : Montréal
Hobby : stro
Points : 18836
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Ricky Banlieue le Jeu Déc 03 2009, 16:26

@Tchess a écrit:Alors là Adrien : BRAVO !!! Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon
Un sincère remerciement pour cet article, il est à 95% ce que j'ai sur le coeur. Et je pense que les 5% qui manquent, c'est par jalousie de ne pas savoir écrire un texte, non seulement aussi criant de vérité, mais également aussi agréable à lire.
Encore merci et n'hésite pas à nous (me) faire plaisir avec ce genre de post...
pas mieux Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Icon_pra
Ricky Banlieue
Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 69054
Age : 55
Localisation : Franche Comté
Points : 121962
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Adrien Artero le Jeu Déc 03 2009, 16:45

merci beaucoup pour vos réactions. out

et juste histoire de dire que j'ai raison, les Fatals Picards ont posté sur leur mur :
Déprogrammés du Téléthon, le cachet demandé par le groupe était trop élevé.
Quand des fans leur demandent où ils étaient programmés :
Nous étions censés être à la télé sur France 2 ...

Quand même des groupes comme les FP deviennent trop cher pour la tv, ben je suis dégoûté. J'ose même pas imaginer le cachet qu'ils ont demandé...
Adrien Artero
Adrien Artero
Les Mauvaises Langues

Masculin
Nombre de messages : 867
Age : 36
Localisation : Paris XVIII
Humeur : Content
Hobby : La musique bien sûr
Points : 8266
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par jéjé le Jeu Déc 03 2009, 16:52

C'est exactement ça. Bravo!
Pour moi, la révélation a été Gundur et le Dauphin Magique III le 10 octobre 2006, lorsque j'ai découvert les Fatals. Par le biais de ce groupe, j'ai découvert les Bourrettes, puis la péniche El Alamein et tous les groupes qui y passent. C'est le seul moyen pour découvrir le genre de musique que nous écoutons ici sur Mamzrick: il faut sortir, aller dans des petites salles. Enfin il faut surtout connaître des gens qui écoutent ce style de musique (parce qu'aller tout seul voir un groupe que l'on ne connait pas dans un endroit que l'on ne connait pas, ce n'est pas facile au début).
A ce propos je crois que nous n'avons jamais été présenté en vrai Adrien. Il faudra que je demande à Larak et Bobbynou
jéjé
jéjé
Rue de la Muette

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : Asnières (92)
Hobby : Voler les cotons-tiges dans les hôtels
Points : 3993
Date d'inscription : 26/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par jéjé le Jeu Déc 03 2009, 16:54

@Adrien Artero a écrit:
Quand même des groupes comme les FP deviennent trop cher pour la tv, ben je suis dégoûté. J'ose même pas imaginer le cachet qu'ils ont demandé...
Ce n'est pas sensé être "humanitaire" le Téléthon?
jéjé
jéjé
Rue de la Muette

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : Asnières (92)
Hobby : Voler les cotons-tiges dans les hôtels
Points : 3993
Date d'inscription : 26/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Tchess le Jeu Déc 03 2009, 17:11

Pour ma part, c'est quasiment le même chemin, la campagne, l'internet tardif...

Découverte de la "nouvelle scène française" essentiellement par Oldelaf et Monsieur D et les Petites Bourrettes... Mais devinez grâce à qui ????? Europe 2, actuellement Virgin Radio qui offrait des places pour un petit festival au sein de l'université de Caen : chanson.fr

Aujourd'hui, je dois bien admettre que ma culture en terme de musique Mamzrickienne ne s'est pas trop trop développé et je le regrette fortement, mis à part les Myspace que je consulte pas mal, ça reste un peu trop calme.
Pas d'amis "motivés" par ce genre de musique, pas motivé d'y aller tout seul, bref, malheureusement, ma culture Mamzrickienne en est à ses débuts et ce depuis maintenant bien des années...
Tchess
Tchess
La Bavarde

Masculin
Nombre de messages : 3913
Age : 34
Localisation : Montréal
Hobby : stro
Points : 18836
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par mortimers le Jeu Déc 03 2009, 20:18

Morti à Crozon Morti à Crozon Morti à Crozon

mais perso me pause plus et poa autant de questions ...j'aime ou j'n'aime poa...et apres font ce qu'ils veulent les gaziers...j'n'crois plus en la nature humaine et dans les gens "pur"... faux cul

...et vive le net et les concerts pour decouvrir d'autres horizons
special dedicasse a karin et bruno des dp qui m'ont ouvert les oreilles sur pas mal d'autres choses que je ne connaissais poa !!! thumleft
mortimers
mortimers
L'élu des élus

Masculin
Nombre de messages : 39428
Age : 2017
Localisation : bzh
Humeur : heureux
Points : 94883
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mortidesecours.com

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Adrien Artero le Ven Déc 04 2009, 09:22

@jéjé a écrit:A ce propos je crois que nous n'avons jamais été présenté en vrai Adrien. Il faudra que je demande à Larak et Bobbynou
effectivement... Et ce serait un plaisir Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Muzah2
@jéjé a écrit:Ce n'est pas sensé être "humanitaire" le Téléthon?
Ben si. Et j'ai du mal à comprendre comment les FP demandent un cachet trop élevé pour un truc humanitaire

@mortimers a écrit:mais perso me pause plus et poa autant de questions
J'en avais marre que mes collègues ou autres connaissances me disent sans cesse que mes "groupes" sont nuls car pas connus
Adrien Artero
Adrien Artero
Les Mauvaises Langues

Masculin
Nombre de messages : 867
Age : 36
Localisation : Paris XVIII
Humeur : Content
Hobby : La musique bien sûr
Points : 8266
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Deige le Ven Déc 04 2009, 13:41

beerchug
Sinon, pour en revenir à certains, comme les Ogres siffle ... ou comment rester ce qu'on a toujours voulu être sans dévier ... auto-produits dès le début, création de leur propre label, qui, entre parenthèses, donne sa chance à nombre d'artistes qui n'ont pas la possibilité d'aller "ailleurs", un peu à la mode de "Boucheries productions" dans les années 80, concerts sous chaps itinérants parce que les villes demandaient trop de pognon sur pas mal de salles ...
Même dans les "grosses " salles (Olympia, Zénith, Grand Rex etc ...), les prix sont étidiés au plus juste, quitte à faire l'impasse sur le cachet des artistes ...
Voilà, y'a des chanteurs, des troupes, des comédiens qui ont le respect de leur public ... et y'a les autres Exclamation
Deige
Deige
Léoparleur

Masculin
Nombre de messages : 8547
Age : 55
Localisation : Cergy-Pontoise
Humeur : Youplaaa boooum !
Hobby : Organiser des festivals festifs et citoyens !
Points : 50596
Date d'inscription : 03/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/deige95

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Larak le Ven Déc 04 2009, 16:25

@Adrien Artero a écrit:
@jéjé a écrit:Ce n'est pas sensé être "humanitaire" le Téléthon?
Ben si. Et j'ai du mal à comprendre comment les FP demandent un cachet trop élevé pour un truc humanitaire
Heu c'était une blague ce statut des Fatals ! Rolling Eyes

Ils ont vraiment le public qu'ils méritent ! riremoqueur

OOps : et pour les présentations no soucis.... je ne sais même plus si vous vous êtes croisés ? grattegratte
Larak
Larak
La Bavarde

Féminin
Nombre de messages : 3208
Age : 47
Localisation : Paris
Points : 14640
Date d'inscription : 02/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://everybodyknows.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Mamz le Ven Déc 04 2009, 17:54

tu me rassures larak ... parce que je trouvais ça etonnant vu le prix de leurs places de concert que ça soit vrai

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"
Mamz
Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 56335
Age : 41
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 67140
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par mortimers le Ven Déc 04 2009, 20:41

perso je suis pour le prix des places relativement cher si les prix des cds tombent a des tarifs plus qu'adordable...
ca eviterait sans doute toutes les derives et le dicta de l'industrie du disque qu'adrien, a juste titre, fait remarquer !!!
la zic c'est dabord sur scene !!!
alors pourquoi ne pas accepter que ca ait un prix???
mortimers
mortimers
L'élu des élus

Masculin
Nombre de messages : 39428
Age : 2017
Localisation : bzh
Humeur : heureux
Points : 94883
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mortidesecours.com

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Mamz le Ven Déc 04 2009, 21:00

ça dépend ce que tu appelles cher ... si c'est 15-20€ ça va ... si c'est 30 et plus pas d'accord mais alors pas du tout parce que ça devient un luxe pour certains ...
et terminé les concerts pour les gens comme moi cidsmile
vu que je préfère quand meme aller voir un groupe plutot qu'acheter un cd

_________________
"C'est pas du chouchenn qui m'a fait pousser,
Mais c'est bien du Calva normand qu'est bon pour mouéééé!"
@mortimers a écrit:j'aime la normandie!!!!!!!

"Hors-la-loi, c’est quoi le code ROME ?"
Mamz
Mamz
Infirmière en chef

Féminin
Nombre de messages : 56335
Age : 41
Hobby : éventrer des bretons en buvant du calva
Points : 67140
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blogamamz.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Deige le Sam Déc 05 2009, 10:26

Ouais, le top est d'aller voir des groupes à 15€ et repartir en prime avec un cd live ou un dvd compris dans le prix de la place, comme dernièrement avec les Blérots de RAVEL ou les Ogres 10
Deige
Deige
Léoparleur

Masculin
Nombre de messages : 8547
Age : 55
Localisation : Cergy-Pontoise
Humeur : Youplaaa boooum !
Hobby : Organiser des festivals festifs et citoyens !
Points : 50596
Date d'inscription : 03/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/deige95

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par mortimers le Sam Déc 05 2009, 10:48

le bon prix d'une place serait pour moi de quoi faire vivre le groupe sans qu'il soit oblige de subir la loi des maisons de disques...aucune idee a combien estimer ca...maintenant au groupe de se bouger le cul pour pouvoir en vivre...et garder leur independance
mortimers
mortimers
L'élu des élus

Masculin
Nombre de messages : 39428
Age : 2017
Localisation : bzh
Humeur : heureux
Points : 94883
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mortidesecours.com

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Deige le Sam Déc 05 2009, 12:36

@mortimers a écrit:le bon prix d'une place serait pour moi de quoi faire vivre le groupe sans qu'il soit oblige de subir la loi des maisons de disques...aucune idee a combien estimer ca...maintenant au groupe de se bouger le cul pour pouvoir en vivre...et garder leur independance
Morti à Crozon avis partagé à 100%
Deige
Deige
Léoparleur

Masculin
Nombre de messages : 8547
Age : 55
Localisation : Cergy-Pontoise
Humeur : Youplaaa boooum !
Hobby : Organiser des festivals festifs et citoyens !
Points : 50596
Date d'inscription : 03/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/deige95

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Larak le Sam Déc 05 2009, 12:53

@Mamz a écrit:ça dépend ce que tu appelles cher ... si c'est 15-20€ ça va ... si c'est 30 et plus pas d'accord mais alors pas du tout parce que ça devient un luxe pour certains ...
et terminé les concerts pour les gens comme moi cidsmile
vu que je préfère quand meme aller voir un groupe plutot qu'acheter un cd
Moi aussi je préfère aller en concert

mais après le prix dépend des salles...
Pour beaucoup de groupes jouer dans de grandes salles est une consécration... pour ma part je préfère de loin les petites salles, quitte à ce que le groupe y fasse plusieurs dates...

Par contre pour Oldelaf faire ses adieux à l'Olympia je trouve que c'est une belle idée.
Larak
Larak
La Bavarde

Féminin
Nombre de messages : 3208
Age : 47
Localisation : Paris
Points : 14640
Date d'inscription : 02/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://everybodyknows.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Re: Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ?

Message par Ricky Banlieue le Sam Déc 05 2009, 13:43

vive le spectacle vivant !!!!
Ricky Banlieue
Ricky Banlieue
1 Costard Pour 2

Masculin
Nombre de messages : 69054
Age : 55
Localisation : Franche Comté
Points : 121962
Date d'inscription : 07/09/2004

Voir le profil de l'utilisateur http://rickybanlieue.wix.com/festi-bars

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi suis-je conditionné à ne pas aimer la musique dite « commerciale » ? Empty Les médias, les artistes; le cas Anne Sylvestre

Message par Melmont le Mar Déc 08 2009, 13:49

Un point de vue de départ très intéressant. Pour ma part je connaissais par exemple Anne Sylvestre pour ses chansons pour enfants, je ne savais pas qu'elle chantait pour les adultes; ce fut un choc en 98 quand je l'ai vu à l'Olympia, plein à craquer. Peu de médias en parlaient, ah si je crois le Monde et c'est tout. Pourtant 6 soirs de suite des milliers de gens venaient voir une femme du même niveau que Brel, Brassens. Et dire aue j'ai découvert cet aspect d'Anne Sylvestre grâce à une amie...